- PUBLICITÉ -

Photo Benoît Bilodeau – La guignolée des Chevaliers de Colomb de Saint-Eustache, ce sont aussi des bénévoles affairés au tri des dentées recueillies de porte en porte.

La dernière ronde des guignolées mobilise des centaines de bénévoles

De Saint-Eustache à Oka, et dans l’ensemble de la région

La ronde des guignolées s’est poursuivie jeudi dernier et en fin de semaine dernière, alors que des centaines de bénévoles ont sollicité la générosité de la population à qui l’on a demandé des denrées non périssables et des dons en argent dans le cadre de La Grande guignolée des médias de Moisson Laurentides, de la 104e guignolée des Chevaliers de Colomb de Saint-Eustache et de la Guignolée d’Oka.

Ainsi, le jeudi 5 décembre dernier, des centaines de bénévoles étaient postés à différents endroits dans les Basses-Laurentides pour recueillir des dons en argent dans le cadre de La Grande Guignolée des médias que Moisson Laurentides organisait.

Parmi eux, Nancy Fortin, Julien Pontbriand et Lyne Doth, du Carrefour jeunesse-emploi (CJE) de la MRC de Deux-Montagnes, étaient notamment installées, en après-midi, à l’intersection du boulevard Pie-XII et de la rue Boileau, à Saint-Eustache. Ce trio bravait alors le vent et le froid afin de soutenir, au final, plus de 101 organismes communautaires sur une base hebdomadaire sur le territoire laurentien; des organismes tous voués à combattre la faim.

Un premier décompte pour Moisson Laurentides

Selon un premier décompte, un montant de 260 000 $ avait été amassé lors cette journée de Grande guignolée des médias grâce aux efforts collectifs de 1 655 bénévoles, de nombreux groupes d’entreprises, ainsi qu’à la population des Laurentides. Également, en date du 9 décembre, 14 697 kilogrammes de denrées avaient été recueillis à ce jour.

Sachez qu’il est toujours possible de faire un don de 5 $ ou 10 $ jusqu’à la fin de décembre, en textant MANGER au 20222. Rappelons que, pour chaque dollar reçu, celui-ci équivaut à 17 $ en denrées.

Une 104e guignolée à Saint-Eustache

Deux jours plus tard, le samedi 7 décembre, à Saint-Eustache, pas moins de 450 bénévoles ont répondu à l’invitation des Chevaliers de Colomb de Saint-Eustache de mettre la main à la pâte à une 104e guignolée sur le territoire eustachois. Des centaines d’entre eux ont notamment sillonné le territoire de la ville de Saint-Eustache, dès 9 h le matin. D’autres bénévoles étaient, eux, affairés, au sous-sol de la salle des Chevaliers de Colomb, à trier les denrées qui allaient être recueillies durant la journée, alors qu’une autre équipe de bénévoles était, elle, à préparer le petit déjeuner et le dîner qui ont été servis aux bénévoles.

Aussi, avant le départ des bénévoles dans leur secteur de collecte respectif, quelques dignitaires ont pris la parole, à savoir le président d’honneur de cette 104e guignolée, Jean Paquette, propriétaire du magasin Canadian Tire de Saint-Eustache, le nouveau député fédéral de Rivière-des-Mille-Îles, Luc Desilets, le maire de Saint-Eustache, Pierre Charron, le grand chevalier des Chevaliers de Colomb, Lucien Vallée, et le prêtre-modérateur de la paroisse Saint-Eustache, Urbain Mumina Balel’ende.

Tous, tout en louant l’esprit d’entraide qui caractérise Saint-Eustache, ont invité les bénévoles à passer cette journée dans la joie, à surtout dire merci aux donateurs et même à ceux qui allaient refuser de donner quoi que ce soit, avec l’espérance qu’ils diront oui l’an prochain.

«Je n’avais pas conscience de l’ampleur de cette guignolée; c’est vraiment impressionnant!» , a notamment lancé M. Paquette

Le maire Pierre Charron, dont le Cocktail de solidarité a permis cette année d’amasser un montant de 9 800 $ qui a été remis aux Chevaliers de Colomb, a aussi tenu à remercier les pompiers du Service de sécurité incendie de la Ville de Saint-Eustache qui ont, de leur côté, recueilli à différents points de collecte une somme de 17 525 $; un record dans leur cas.

La population d’Oka aussi sollicitée

Également, un appel à la générosité avait été lancé à la population d’Oka qui a vu de nombreux bénévoles parcourir, le dimanche 8 décembre dernier, les rues okoises pour amasser denrées et argent.

Notons qu’il sera également possible pour les gens qui n’étaient pas chez eux lors de la guignolée à Oka de déposer des dons à la salle des Loisirs (174, rue Saint-Jean-Baptiste), ce jeudi 12 décembre, de 10 h à 16 h.

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

- PUBLICITÉ -
Top