- PUBLICITÉ -

Résultats de recherche pour: Blainville

Taïga : le pouvoir emmitouflant de la musique

Les saisons se suivent, mais ne se ressemblent pas, ce qui, d’une certaine manière, constitue leur raison d’être, bien qu’elles ne sauraient renier le paysage dans lequel elles se déposent en le recomposant. Il en est ainsi de la musique de Mathieu Bourret, lequel ajoute une saison au cycle du Climatologue amorcé en septembre. Sortie prévue le 5 mars.

Peu de constats émis pour le non-respect du couvre-feu

Une tournée des corps policiers de la région nous a permis de constater que les résidents des Basses-Laurentides ont respecté, ce week-end, les consignes relatives au couvre-feu imposé par Québec jusqu’au 9 février. Peu de constats d’infraction à cet effet ont été émis.

A-15: les maires de Laval et des Basses-Laurentides applaudissent les investissements

Le Regroupement des maires de Laval-Basses-Laurentides, représentant 19 municipalités et plus d’un million de citoyens, applaudit chaleureusement les investissements majeurs pour décongestionner l’autoroute 15.

- PUBLICITÉ -

Projet de loi 66: les élus de la région se réjouissent

Après une première tentative infructueuse avec son défunt projet de loi 61, le gouvernement du Québec est revenu, on le sait, à la charge afin d’accélérer certains projets d'infrastructure avec le dépôt du projet de loi 66. En tout, ce sont maintenant 181 projets qui pourraient bénéficier de mesures d'accélération si le projet de loi est adopté, dont huit sur le territoire des Basses-Laurentides. Une nouvelle étape qui satisfait les élus de la région.

Le Potager: l’importance d’assurer la sécurité des employés et des clients

Pour Angelo Palmos, copropriétaire de la fruiterie Le Potager, il importe, en cette période de pandémie, que ses employés et ses clients se sentent en toute sécurité lorsqu’ils franchissent les portes de ses deux succursales. C’est pourquoi, dès le début, lui et ses frères Yiannis et Panos ont été proactifs à cet égard.

COVID-19: Les élus municipaux estiment que les gens d’affaires d’ici sont pénalisés

Tout en reconnaissant que la santé des citoyens doit demeurer prioritaire, les élus municipaux estiment que les gens d’affaires d’ici sont pénalisés par le report de la réouverture des commerces ayant pignon sur rue dans la grande région de Montréal; réouverture maintenant fixée au 25 mai prochain.

- PUBLICITÉ -