- PUBLICITÉ -

Résultats de recherche pour: Blainville

Plus de 400 000 $ versé par Ottawa pour soutenir Laurentides International

Le gouvernement du Canada a annoncé qu’il accorde une aide financière de plus de 400 000 $ pour soutenir Laurentides International et ainsi l’aider dans son mandat d'accompagner les entreprises de la région dans leurs démarches d'exportation.

Guignolée des médias: le jeudi 6 décembre, il faut donner!

Parce que plus de 20 000 personnes ne mangent pas à leur faim dans les Laurentides et parce que Moisson Laurentides redonne l’équivalent de 17 $ de denrées pour chacun des dollars qu’elle récolte, la population se doit d’être généreuse le jeudi 6 décembre, à l’occasion de la Guignolée des médias.

Grève de trois jours des employés de la SAQ

Toujours en négociation, les 5 500 salariés de magasins et de bureaux de la Société des alcools du Québec (SAQ) poursuivent leurs moyens de pression et sont donc, comme l'avait annoncé leur syndicat, en grève depuis ce matin, et le seront pour trois jours, jusqu’à l’ouverture des succursales, lundi matin.

Deux entreprises d’ici lauréates aux Prix Créateurs d’emplois du Québec

Deux entreprises des Basses-Laurentides, AP&C, qui a pignon sur rue à la fois à Saint-Eustache et à Boisbriand, et SPI Santé Sécurité, qui est basée à Blainville, font partie des 39 lauréates honorées lors de la deuxième édition des Prix Créateurs d’emplois du Québec.

- PUBLICITÉ -

Elle témoigne de sa détresse psychologique

Policière pendant 29 ans au Service de police de la Ville de Montréal (SPVM), la Blainvilloise Martine Laurier ne l’a pas eu facile, songeant même à deux reprises à mettre fin à ses jours. Aujourd’hui retraitée, elle souhaite sensibiliser les gens, en uniforme ou non, au fait qu’ils ont eux aussi le droit d’avoir des faiblesses.

Une bâtisse toute neuve pour Moisson Laurentides

Dès le début de 2019, la nouvelle usine de Moisson Laurentides sera mise en chantier, rue Legault, à Blainville, tout près de la bâtisse actuelle. D’une superficie de 10 000 pieds carrés, on passera à 21 000 pieds carrés. Quant aux espaces réfrigérés et congelés, ils pourront contenir quatre fois plus de denrées.

Annabelle Boyer: sublimer le réel

Le 29 novembre 1963, à 19 h 32, (on se le redit ponctuellement), le vol 831 de la compagnie Trans-Canada Airlines, à destination de Toronto, s’écrasait à Sainte-Thérèse, quelques minutes après avoir décollé de Dorval avec 118 personnes à son bord, un événement qui demeure la pire tragédie aérienne de l’histoire du Québec et dont les causes restent à ce jour inconnues. C’est aussi le point de départ du troisième roman d’Annabelle Boyer, un ouvrage de 188 pages intitulé L’alliance des ténèbres.

Annabelle Boyer: sublimer le réel

Le 29 novembre 1963, à 19 h 32, (on se le redit ponctuellement), le vol 831 de la compagnie Trans-Canada Airlines, à destination de Toronto, s’écrasait à Sainte-Thérèse, quelques minutes après avoir décollé de Dorval avec 118 personnes à son bord, un événement qui demeure la pire tragédie aérienne de l’histoire du Québec et dont les causes restent à ce jour inconnues. C’est aussi le point de départ du troisième roman d’Annabelle Boyer, un ouvrage de 188 pages intitulé L’alliance des ténèbres.

- PUBLICITÉ -