- PUBLICITÉ -

La députée Sylvie D’Amours (photo) et sa collègue Lucie Lecours se disent heureuses de l’octroi d’une somme de plus de 4,8 M$ aux municipalités de la circonscription provinciale de Mirabel.

Villes et municipalités: La circonscription de Mirabel reçoit une aide financière

Des élus provinciaux ont procédé à l’annonce d’une aide financière de plus de 4,8 M$ destinée aux municipalités de la circonscription provinciale de Mirabel et octroyée à parts égales par les gouvernements du Québec et du Canada. Le tout a été officialisé par la députée de Mirabel, Sylvie D’Amours, et sa collègue et députée de Les Plaines, Lucie Lecours.

C’est donc dire que les municipalités et villes de Mirabel, Oka, Saint-Placide, Pointe-Calumet, Saint-Joseph-du-Lac et de Sainte-Marthe-sur-le-Lac recevront une somme qui pourra être utilisée à leur convenance, en 2020 et en 2021. Cette aide financière permettra de couvrir leurs dépenses occasionnées par la pandémie, comme les hausses de coûts liées à la sécurité publique, aux adaptations de bâtiments, à l’opération de camps de jour municipaux et aux processus démocratiques.

«Ce soutien vise également à compenser les pertes de revenus des municipalités, comme les revenus de permis, des droits sur les mutations immobilières, des amendes et pénalités et des stationnements», mentionne-t-on, dans un communiqué émis dernièrement.

Aux dires de Mme D’Amours, l’initiative est une excellente nouvelle puisque la pandémie continuera d’avoir des impacts importants sur les finances des municipalités québécoises, dont celles de sa circonscription.

«Cette aide financière importante donnera davantage de flexibilité et de prévisibilité aux municipalités. Cela permettra d’éviter des hausses du fardeau fiscal des particuliers et des entreprises ou des réductions de services», ajoute le ministre des Finances et député de Groulx, Éric Girard.

Une enveloppe de 800 M$

L’aide financière aux municipalités du Québec vient d’une entente survenue entre les gouvernements du Québec et du Canada, en vertu de l’Accord sur la relance sécuritaire. Lors d’une annonce faite le 25 septembre dernier, il a été dit qu’une enveloppe totale de 2,3 G$ sera mise à la disposition des municipalités et organismes de transport collectif afin de pallier les pertes de revenus et les dépenses occasionnées par la situation que l’on connaît.

L’aide financière pour l’ensemble des municipalités du Québec s’élève, quant à elle, à 800 M$. Le montant pour chacune d’entre elles a été déterminé selon deux facteurs : le poids démographique et les impacts de la pandémie. D’ailleurs, une somme de 100 M$ est réservée pour d’éventuels besoins qui pourraient être établis au cours des prochains mois. Le tout sera précisé au cours de l’hiver 2021.

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

Concours

Concours Gagnez vos sorties resto
- PUBLICITÉ -
Top