- PUBLICITÉ -
Une pétition pour tenter de régler le problème de congestion

Photo Benoît Bilodeau – De nombreux véhicules circulent, matin et soir, sur le boulevard Arthur-Sauvé, à Saint-Eustache, au nord de l’autoroute 640.

Boulevard Arthur-Sauvé: une pétition pour tenter de régler le problème de congestion

Sur le boulevard Arthur-Sauvé Nord, à Saint-Eustache

Face à l’important problème de congestion qui sévit, jour après jour, particulièrement en heures de pointe, sur le boulevard Arthur-Sauvé, au nord de l’autoroute 640, la Ville de Saint-Eustache et le député provincial de Deux-Montagnes, Benoit Charette, ont convenu d’unir leurs efforts en initiant une pétition pour faire pression sur le gouvernement du Québec.

Cette pétition, qui demande que soient apportées des mesures d’atténuation immédiates pour régler ce problème de congestion, est accessible dès maintenant, et jusqu’au 3 décembre prochain, sur le site de l’Assemblée nationale, à l’adresse [http://www.assnat.qc.ca], sous l’onglet .

Deux mesures d’atténuation suggérées

Plus particulièrement, la pétition demande au gouvernement du Québec, via ceux et celles qui l’ont signée à ce jour (plus de 800 signataires au moment d’écrire ces lignes), «d’améliorer la synchronisation des feux de circulation au nord de l’autoroute 640; et de diminuer le nombre de feux de circulation comportant une phase pour piétons en mode protégé, car elles entraînent la désynchronisation des feux» .

En effet, selon le maire sortant Pierre Charron et le député Benoit Charette, ces deux seules mesures permettraient d’atténuer immédiatement le problème de congestion sur cette portion du boulevard Arthur-Sauvé, une route provinciale sous la juridiction du ministère des Transports, de la Mobilité durable et de l’Électrification des transports (MTMDET). Cette artère se veut névralgique, puisqu’elle relie plusieurs municipalités environnantes et donne accès à l’autoroute 640, sans oublier que le nombre de véhicules qui circulent sur le boulevard Arthur-Sauvé ne cesse d’augmenter.

Des demandes sans réponse

«Depuis des années, nous demandons au Ministère de travailler avec nous à remédier au problème. Nous avons soumis à de multiples reprises des pistes de solution qui atténueraient sensiblement la congestion, sans mettre en péril la sécurité des piétons. Nos demandes sont restées sans réponse. Pire, le MTMDET vient d’ajouter un autre feu protégé à l’intersection du boulevard Léveillé, lequel accentue le problème. J’invite la population à se joindre à nous pour adresser un message clair» , de lancer le maire Charron dans un communiqué de presse émis conjointement avec le député Charette.

«D’ici le 3 décembre prochain, nous invitons tous les citoyens concernés par cette problématique, qui perdure depuis trop longtemps, à signer massivement cette pétition. Le poids du nombre de citoyens mécontents enverra un signal sans équivoque au gouvernement, qui n’aura d’autre choix que d’écouter la population et d’agir» , de conclure Benoit Charette et Pierre Charron.

Au terme du processus de recueil des signatures, le 3 décembre prochain, la pétition sera ultimement déposée à l’Assemblée nationale par le député de Deux-Montagnes.

- PUBLICITÉ -

Nos chroniques

La dernière édition

Section Concours

Concours Mariage 2019
- PUBLICITÉ -
Top