- PUBLICITÉ -

Nouvelle école secondaire à Mirabel: un investissement de plus de 150 M$

Le Centre de services scolaire de la Seigneurie-des-Mille-Îles (CSSMI) dévoile la perspective architecturale de la nouvelle école secondaire de Mirabel qui sera située dans le secteur de Saint-Augustin. Rappelons que les premiers travaux d’excavation ont débuté en novembre 2020 et que cet important projet permettra de répondre aux besoins de places-élèves de ce secteur grandement prisé par les jeunes familles.

Un projet collaboratif

Dans le cadre du Plan québécois des infrastructures du gouvernement du Québec, c’est un montant de plus de 150 M$ qui a été accordé pour la réalisation de cet établissement d’enseignement secondaire. De plus, la Ville de Mirabel a également contribué pour une somme de 1,2 M$ afin de réaliser une place publique. Le Centre de services scolaire remercie d’ailleurs la Ville pour le terrain lui ayant été cédé (valeur estimée à 1,8 M$) afin que la nouvelle école puisse y être érigée.

«La réalisation attendue de ce projet représente une solution concrète au besoin d’espace dans le secteur de Saint-Augustin à Mirabel puisque la croissance démographique y est importante depuis déjà plusieurs années. Cette nouvelle école permettra dorénavant aux jeunes de ce secteur de réaliser l’entièreté de leur parcours scolaire à proximité de leur domicile, et ce, du préscolaire à la 5e secondaire. Les partenaires associés à ce beau projet ont un but commun; offrir à toute la communauté un milieu de vie innovant et stimulant. Voilà un bel exemple de mobilisation», souligne la directrice générale du CSSMI, Nathalie Joannette.

«Depuis plusieurs mois, nous poursuivons nos efforts pour offrir de belles écoles adaptées aux besoins des jeunes d’aujourd’hui. Je suis très fier de dévoiler aujourd’hui les plans de l’une de notre nouvelle génération d’école! Je suis confiant que la construction de cette école permettra de favoriser la persévérance, la réussite et le plein épanouissement des élèves de Mirabel. Les élèves et le personnel scolaire d’aujourd’hui et de demain méritent des écoles qui les rendront fiers, des lieux d’apprentissage qui les inciteront à se dépasser. Nos écoles seront inspirantes et modernes», ajoute le ministre de l’Éducation, Jean-François Roberge.

L’école sera située à l’intersection de la rue St-Jacques et du rang Petite Côte des Anges dans le secteur de Saint-Augustin à Mirabel, juxtaposée au futur centre aquatique de Mirabel et aux limites du complexe municipal Jean Laurin. Elle accueillera 1280 élèves du secondaire 1 à 5, répartis dans 50 groupes. On y retrouvera également un auditorium ouvert pouvant accueillir environ 380 personnes.

«Cette nouvelle école, située à proximité des plateaux sportifs et culturels, offrira un milieu dynamique et actif pour nos jeunes mirabellois. C’est avec une grande fierté que la Ville de Mirabel a cédé le terrain et qu’elle investira plus de 2 M$ dans ce projet dont 1,2 M$ pour la réalisation d’une place publique en plus de la réalisation d’un terrain de soccer synthétique. Je remercie le gouvernement du Québec, la Société québécoise des infrastructures, le Centre de services scolaire ainsi que les divers Services municipaux de la Ville pour la concrétisation de ce projet tant attendu par les Mirabellois. Celui-ci permettra à nos jeunes d’avoir accès à une école à l’avant-garde des plus récentes tendances, et ce, à proximité de leur résidence réduisant leur temps passé dans les transports», fait valoir le maire suppléant de Mirabel, Patrick Charbonneau.

Soulignons que la conception de la nouvelle école a été réalisée en collaboration avec la Société québécoise des infrastructures (SQI), également nommée gestionnaire du projet. Selon l’échéancier initialement établi, la livraison du projet est envisagée pour le printemps 2023 afin de permettre une rentrée scolaire à la fin août 2023.

L’architecture privilégiée sera moderne et largement fenestrée pour que les espaces communs soient bondés de lumière naturelle. L’école arborera également une toute nouvelle identité architecturale mettant en valeur des accents de bleu et des matériaux du Québec, principalement le bois et l’aluminium.

L’école sera aussi adaptée aux nouvelles méthodes d’enseignement. Les espaces communs favoriseront la socialisation et le sentiment d’appartenance des élèves.

«Comme partout en province, le besoin d’espace dans les écoles secondaires de la région des Laurentides se fait sentir. Grâce à ce projet, nous permettrons à plus d’enfants d’avoir accès à un milieu d’apprentissage actuel, stimulant et sécuritaire. Je suis très heureuse du début des travaux et je suis confiante que ce projet réjouit également les familles de la communauté», mentionne la députée de Mirabel, Sylvie D’Amours.

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

- PUBLICITÉ -
Top