- PUBLICITÉ -

Photo Benoît Bilodeau – Les mesures d’atténuation annoncées en septembre dernier seront bonifiées ont annoncé les partenaires concernés par le projet de construction du REM.

Ligne Deux-Montagnes: Les usagers auront droit à des mesures d’atténuation bonifiées

Face à la grogne qu’ont suscitée les mesures d’atténuation annoncées au mois de septembre dernier à l’intention des usagers de la ligne Deux-Montagnes, en marge des travaux du Réseau express métropolitain (REM), celles-ci viennent d’être bonifiées avec l’ajout de liaisons par navette d’autobus en dehors des heures de pointe entre Deux-Montagnes et le centre-ville de Montréal, de même que l’ajout d’une navette vers la gare Sainte-Thérèse.

L’annonce de ces nouvelles mesures, fait suite à une rencontre qu’a eu, le 25 octobre dernier, la ministre déléguée aux Transports, Chantal Rouleau, avec quatre représentants du Comité des usagers du train de Deux-Montagnes. Cette rencontre avait porté sur les mesures d’atténuation alors prévues pour pallier les travaux du REM et plus précisément en raison, à partir du 6 janvier prochain, de la fermeture du tunnel Mont-Royal.

Cette même rencontre avait notamment été précédée d’une soirée d’information sur le REM à la salle des Vétérans, à Deux-Montagnes, le 26 septembre, où plus de 350 usagers avaient manifesté haut et fort leurs inquiétudes et leur insatisfaction face à ce qui leur était soumis. Cette rencontre du 26 septembre avait permis «d’accentuer la pression», de l’avis du maire de Deux-Montagnes, DenisMartin, tenant à préciser le cours des derniers évènements.

Celui-ci ajoute avoir, par après, exercé des pressions additionnelles de concert avec le député BenoitCharette pour «pour faire entendre raison à l’ARTM et au bureau de Mme Rouleau», et cela en réaction au refus total reçu, le 28 octobre, concernant les mesures demandées à ce moment et qui viennent finalement d’être annoncées.

Les mesures de bonification

Et quelles sont ces mesures? Tout d’abord, les usagers de la ligne Deux-Montagnes voient le nombre de liaisons par navette d’autobus en dehors des heures de pointe entre Deux-Montagnes et le centre-ville de Montréal presque doublé à compter du 6 janvier.

Ce service sera direct pour les usagers des gares Deux-Montagnes et Grand-Moulin jusqu’au terminus Centre-Ville, à proximité de la station de métro Bonaventure et de la gare Centrale. Le nombre total de départs de la navette 404 passe ainsi de 23 à 44.

Vers le centre-ville, il y aura ainsi dorénavant 25 départs et le service variera aux 15, 30 et 60 minutes selon l’heure de la journée. Vers Deux-Montagnes, on comptera désormais 19 départs qui seront offerts aux 30 et 60 minutes, toujours selon l’heure de la journée. Notons que ce service d’autocar a une capacité de 50 personnes par trajet, pour une possibilité de 1 250 usagers transportés quotidiennement vers le centre-ville.

Également, les usagers en partance de la gare Deux-Montagnes auront l’option de prendre, dès le 6 janvier, une nouvelle navette qui se rendra à la gare Sainte-Thérèse, de la ligne exo2 Saint-Jérôme, leur permettant d’accéder facilement à la ligne bleue du métro avec une correspondance à la gare Parc.

La navette 405 comptera quatre départs dans chaque direction aux heures de pointe du matin, ainsi que quatre départs le matin et quatre autres l’après-midi.

Les commentaires

«Nous avons été à l’écoute des usagers et nous n’avons pas ménagé les efforts pour bonifier les solutions offertes», a commenté la ministre Rouleau en procédant, le vendredi 8 novembre dernier, à cette annonce conjointement avec l’ensemble des partenaires concernés.

«Je me réjouis de cette bonification, mais je suis toujours aussi sensible à l’impact des perturbations qu’auront à subir les usagers avec l’interruption de service à venir. Je puis les assurer que je demeure en recherche de solutions avec mes collègues pour atténuer, autant que faire se peut, les inconvénients découlant de la construction de ce projet d’importance pour la mobilité métropolitaine», a, pour sa part, déclaré le député et ministre Benoit Charette.

«Nous allons continuer à militer pour une accélération des travaux afin que l’ouverture à Deux Montagnes se fasse en même temps que la réouverture du tunnel. Cela sauverait 18 mois en interruption pour nos citoyens J’ai communiqué avec le Ministère pour leur mentionner que leur communiqué est inexact. Les nouvelles mesures sont un pas dans la bonne direction, elles ont maintes fois été réclamées depuis deux ans. Nous espérons qu’elles seront implantées avec diligence», d’ajouter, de son côté, le maire Denis Martin, tout en se félicitant que le gouvernement ait nommé une nouvelle personne en charge de ce dossier, Jean Séguin, qui sera en lien direct avec les élus.

- PUBLICITÉ -

Nos chroniques

La dernière édition

Section concours

Concours Voyage  forfait tout inclus avec Air Transat
- PUBLICITÉ -
Top