- PUBLICITÉ -

Résultats de recherche pour: ARTM

Ligne Deux-Montagnes: Les usagers auront droit à des mesures d’atténuation bonifiées

Face à la grogne qu’ont suscitée les mesures d’atténuation annoncées au mois de septembre dernier à l’intention des usagers de la ligne Deux-Montagnes, en marge des travaux du Réseau express métropolitain (REM), celles-ci viennent d’être bonifiées avec l’ajout de liaisons par navette d’autobus en dehors des heures de pointe entre Deux-Montagnes et le centre-ville de Montréal, de même que l’ajout d’une navette vers la gare Sainte-Thérèse.

Le temps de parcours doublera quasiment pour les usagers de la ligne Deux-Montagnes

Malgré les mesures d’atténuation annoncées la semaine dernière par le gouvernement du Québec, l’Autorité régionale de transport métropolitain (ARTM) et CPDQ Infra, les usagers de ligne Deux-Montagnes qui ont l’habitude de prendre le train à partir des gares Grand-Moulin et Deux-Montagnes doivent s’attendre à ce que le temps de leurs déplacements vers Montréal double quasiment par rapport à ce qu’il est aujourd’hui.

Les maires de la MRC de Deux-Montagnes vont retenir leurs quotes-parts

Sensibles à ce que les usagers de la ligne Deux-Montagnes vivent depuis quelques semaines et surtout déçus de l’inaction et des tergiversations des autorités responsables, les sept maires de la MRC de Deux-Montagnes ont décidé de retenir, pour l’année 2019, les quotes-parts que versent leurs municipalités à l’Autorité régionale de transport métropolitain (ARTM).

REM: le PQ exige une réduction des tarifs pour les usagers de la ligne Deux-Montagnes

Jugeant que c’est à la Caisse de dépôt et placement du Québec (CPDQ) d’assumer ses responsabilités et de compenser les usagers pénalisés par les travaux de construction du Réseau express métropolitain (REM), le Parti québécois (PQ) a demandé que le tarif pour les usagers du train de banlieue de la ligne Deux-Montagnes soit réduit.

«Inadéquates et inefficaces», déplore le député Charette

Le député provincial de Deux-Montagnes et porte-parole de la Coalition Avenir Québec (CAQ) en matière de transports, Benoit Charette, a qualifié comme étant «inadéquates et inefficaces» les mesures d’atténuation mises de l’avant pour pallier l’interruption de service des trains de banlieue à venir les fins de semaines, sur la ligne Deux-Montagnes.

- PUBLICITÉ -
- PUBLICITÉ -