- PUBLICITÉ -

Résultats de recherche pour: REM

Travaux sur le boulevard du Lac, à Deux-Montagnes, en prévision du REM

Avec l'arrivée du Réseau express métropolitain (REM), tous les passages à niveau à Deux-Montagnes doivent être reconfigurés, en raison de la fréquence plus élevée. L'on apprend que les travaux reprendront, dans les prochains jours, sur le boulevard du Lac. Des travaux de relocalisation du réseau pluvial, sanitaire et d’aqueduc débuteront au coin des 8e, 9e et 10e avenues.

Le REM à Deux-Montagnes: Les travaux prennent enfin leur envol de façon concrète

Ça y est, peut-on dire avec un très gros point d’exclamation! Les travaux en vue de l’aménagement des infrastructures devant permettre d’accueillir le nouveau Réseau express métropolitain (REM) du côté de Deux-Montagnes prendront enfin leur envol de façon concrète au cours des prochains jours.

CPDQ Infra fait le point: il fallait d’abord préparer le terrain…

Presque cinq ans après l’annonce, en avril 2016, à l’effet que le Réseau express métropolitain (REM) desservirait à l’avenir les usagers de la ligne Deux-Montagnes qui désirent se rendre au centre-ville de Montréal ou y revenir, et quelque trois ans après la toute première pelletée de terre, les travaux prendront véritablement leur envol ces prochaines semaines, de ce côté-ci de la rivière des Mille -Îles.

La couronne Nord veut à son tour le REM sur son territoire

Estimant qu’un chapitre important les concernant a été oublié dans le projet de Plan stratégique de développement (PSD) dévoilé par l'Autorité régionale de transport métropolitain (ARTM), les préfets et élus de la couronne Nord proposent une série de mesures qu’ils jugent manquantes au document, dont la mise en place d’une nouvelle ligne du Réseau express métropolitain (REM) dans l'axe est-ouest de l'autoroute 640, une option qui doit être étudiée dès maintenant à leur avis.

Le dernier tour de rail du train de Deux-Montagnes

Avec des wagons encore plus vides qu’à l’habitude en raison de la pandémie, mais aussi du congé du temps de Fêtes, le train de banlieue de la ligne Deux-Montagnes a effectué, le jeudi 31 décembre dernier, un dernier tour de rail avec ses derniers départs et arrivées entre les gares Deux-Montagnes et Bois-Franc.

- PUBLICITÉ -

REM: un prolongement qu’on digère fort mal du côté de Deux-Montagnes

Déjà échaudés par des retards d’au moins neuf mois qu’aura le chantier de l’antenne Deux-Montagnes et par la fin définitive du service de train de banlieue, le maire Denis Martin, tout comme le Comité des usagers du train de Deux-Montagnes, ont fort mal digéré la nouvelle à l’effet que le nouveau Réseau express métropolitain (REM) soit prolongé vers les arrondissements Montréal-Nord et Pointe-aux-Trembles, sur l’île de Montréal. Et que les travaux prévus débuteront avant même que ceux du côté de Deux-Montagnes soient complétés.

Deux-Montagnes vit un «boom» dans la construction résidentielle

Même si les premières voitures du Réseau express métropolitain (REM) n’entreront en gare à Deux-Montagnes qu’à l’automne 2024, et qu’il n’y aura plus de trains de banlieue en service à partir du 1er janvier prochain, cela ne refroidit pas pour autant l’enthousiasme des entrepreneurs qui multiplient depuis quelques mois les chantiers afin d’y ériger des immeubles multi-logements aux abords de la gare Grand-Moulin, mais aussi dans les environs immédiats.

COVID-19: Jusqu’à 14,6 % de chômage dans la région des Laurentides

L’actuelle pandémie de la COVID-19 a, bien sûr, eu des impacts considérables sur le marché de l’emploi, et la région des Laurentides n’est pas été épargnée à de chapitre, elle dont le taux de chômage se situait au mois de septembre dernier à 9,9 %, en baisse de 0,1 % par rapport au mois précédent. Au Québec, à la même date, ce taux se situait à 8,5 %.

REM: dévoilement des premières voitures

Après avoir annoncé, la semaine dernière, un retard sur l’échéancier des travaux du Réseau express métropolitain (REM), CPDQ Infra et son bureau de projet avaient une meilleure nouvelle à offrir, lundi dernier, en dévoilant officiellement les quatre premières voitures d’une flotte qui en comptera au total 212 lorsque le réseau sera complété.

|

CPDQ Infra

REM

REM: Un «manque de respect» à l’égard des usagers, selon le maire Denis Martin

Même s’il avait été prévenu à l’avance de la teneur de la conférence de presse du 11 novembre dernier, au cours de laquelle CPDQ Infra a confirmé des retards à l’échéancier du Réseau express métropolitain (REM), d’au moins neuf mois du côté de Deux-Montagnes, le maire Denis Martin n’en est pas moins mécontent de la tournure des évènements et estime que les usagers de son secteur n’ont pas à être«pénalisés» de la sorte.

- PUBLICITÉ -