- PUBLICITÉ -

Image par DoroT Schenk de Pixabay – Il faudra être vacciné adéquatement pour certaines activités à Saint-Eustache

Le virus perd encore du terrain: de plus en plus encourageant

La vaccination s’accélère, le Québec se déconfine lentement, les courbes s’aplatissent jusqu’à courtiser la concavité, il suffit d’un bref regard sur les tableaux statistiques qu’on nous tend pour avancer prudemment, à moins qu’un variant d’enfer nous tombe dessus, qu’une sortie de crise serait bientôt envisageable.

Dans les données publiées par la santé publique des Laurentides, en date du jeudi 10 juin, on remarque qu’aucun décès n’avait été signalé entre cette date et le 3 juin. Tous les facteurs étaient aussi à la baisse, comme on peut aussi l’observer globalement dans les statistiques touchant chacune des municipalités, lesquelles nous parviennent une fois par semaine.

MRC de Deux-Montagnes

Il reste très peu de cas actifs dans ce coin des Basses-Laurentides. À vrai dire, à part Saint-Eustache, les autres municipalités n’en ont plus ou bien elles affichent cette donnée approximative: 1 à 4.

Voici donc les chiffres de la dernière semaine (nombre de cas cumulatifs et actifs): Saint-Eustache, 1 867 cas (+9) et 9 cas actifs (+1); Sainte-Marthe-sur-le-Lac, 658 cas (+3) et 1 à 4 cas actifs; Deux-Montagnes, 555 cas (+2) et 1 à 4 cas actifs; Pointe-Calumet, 191 cas (+0) et aucun cas actif); Saint-Joseph-du-Lac, 188 cas (+3) et a à 4 cas actifs; Oka, 115 cas (+1) et 1 à 4 cas actifs; Kanesatake 32 cas (+0) et aucun cas actifs; Saint-Placide, 28 cas (+0) et aucun cas actif.

MRC de Thérèse-De Blainville

Le virus continue de perdre de sa vigueur dans cette MRC qui avait tout de même enregistré 6 643 cas, en date du 10 juin.

Dans une proportion de 70 %, ils se sont retrouvés dans trois municipalités, à commencer par Blainville, qui en compte désormais 2 242, pour une faible augmentation de six cas en une semaine. C’est presque quatre fois moins que la semaine précédente (23). On y dénombre aussi cinq cas actifs, en baisse de 16.

Entre le 3 et le 10 juin, six Thérésiens ont reçu un diagnostic de COVID-19, pour un total de 1 216 depuis le début de la pandémie. On y recense seulement cinq cas actifs, en baisse de trois. Boisbriand suit la même tendance avec cinq nouveaux cas, pour un total de 1 175, et cinq cas actifs (-4).

Dans les autres villes de la MRC, le tableau est le suivant: Rosemère, 569 cas (+3) et 1 à 4 cas actifs; Sainte-Anne-des-Plaines, 546 cas (+1) et 1 à 4 cas actifs; Bois-des-Filion, 486 cas (+3) et 1 à cas actifs; Lorraine, 409 cas (+0) et aucun cas actifs.

Mirabel

À Mirabel, qui est à la fois Ville et MRC, on atteignait un cumulatif de 2 017 cas, alors que 10 citoyens recevaient un résultat positif. Le nombre de cas actifs est passé à 12, soit deux de moins que la semaine précédente.

Guérisons, vaccins, décès…

Comme nous le mentionnions plus haut, les Laurentides n’ont enregistré aucun décès attribuable à la COVID-19, entre le 3 et le 10 juin. Néanmoins, on en aura déploré 505 depuis le début de la pandémie. Le nombre de cas a atteint un cumulatif de 20 871 (+71), alors qu’on recense 74 cas actifs (-49).

On signale par ailleurs que 20 292 personnes qui avaient contracté le virus en sont désormais guéries, une augmentation de 120 en une semaine. Durant la même période, 48 013 personnes ont été vaccinées, pour un total de 445 703 dans les Laurentides.

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

- PUBLICITÉ -
Top