- PUBLICITÉ -

Résultats de recherche pour: Thérèse-De Blainville (circonscription fédérale)

Les libéraux plus isolés que jamais contre la loi 101, selon les bloquistes

La députée de Thérèse-De Blainville, Louise Chabot, le député de Rivière-des-Mille-Îles, Luc Desilets, et le député de Mirabel, Simon Marcil, ont salué l’appui historique de la Chambre des communes à l’application de la loi 101 aux entreprises sous juridiction fédérale hier lors du vote sur son projet de loi C-254.

Les députés bloquistes initient un débat sur la nation québécoise

À l’occasion du 30e anniversaire de la formation politique, le Bloc québécois a déposé, à la mi-juin, une motion afin que la Chambre des communes prenne acte de la volonté du Québec d’inscrire dans la constitution que les Québécoises et les Québécois forment une nation et que le français est la seule langue officielle et commune du Québec.

Fin aux paradis fiscaux: une motion du Bloc est adoptée par l’opposition

La députée de Thérèse-De Blainville, Louise Chabot, le député de Rivière-des-Mille-Îles, Luc Desilets, et le député de Mirabel, Simon Marcil, ont salué l’appui de tous les partis d’opposition à la motion du Bloc québécois demandant au gouvernement fédéral d’empêcher l’évitement fiscal des grandes entreprises dans les paradis fiscaux. Pour les députés bloquistes, la pression repose maintenant sur les épaules de Justin Trudeau.

Projet de loi sur le multiculturalisme: un rejet dénoncé par les députés du Bloc québécois

Luc Desilets, député de Rivière-des-Mille-Îles, Louise Chabot, députée de Thérèse-De Blainville, et Simon Marcil, député de Mirabel, dénoncent le rejet par tous les partis fédéraux du projet de loi de leur collègue et député bloquiste de Montcalm, Luc Thériault, visant à exclure le Québec de l’application du multiculturalisme canadien en faveur de son propre modèle d’intégration plus harmonieux et approprié des nouveaux arrivants.

Protection de la langue française: les élus bloquistes demandent l’appui d’Ottawa

Le Bloc québécois demandera à la Chambre des communes de souscrire à la démarche de promotion et de protection du français et de saluer officiellement les modifications constitutionnelles contenues dans le projet de loi 96 déposé par le gouvernement du Québec.

- PUBLICITÉ -

Motion sur la nation québécoise rejetée: les bloquistes ne baissent pas les bras

Yves-François Blanchet, chef du Bloc québécois, Louise Chabot, députée de Thérèse-De Blainville, Luc Desilets, député de Rivière-des-Mille-Îles, et Simon Marcil, député de Mirabel, forceront la tenue d’un vote par appel nominal sur la motion saluant la volonté de Québec d’inscrire dans la Constitution canadienne que les Québécoises et les Québécois forment une nation dont le français est la seule langue officielle et commune. Cette motion n’a pas reçu, plus tôt cette semaine, consentement unanime nécessaire pour son adoption.

Faillite d’entreprise: un projet de loi du BQ pour protéger le fonds de pension des travailleurs retraités

Louise Chabot, députée de Thérèse-De Blainville, Luc Desilets, député de Rivière-des-Mille-Îles, et Simon Marcil, député de Mirabel, se réjouissent que le projet de loi C-253 du Bloc québécois (BQ), visant à protéger les régimes de pension et d’assurance collective des travailleurs et retraités en cas de faillite d’entreprise, ait reçu l’appui des parlementaires pour qu’il soit étudié en comité.

Rentrée parlementaire à Ottawa: Nos députés se voient confier leurs tâches

Alors que ce sera la rentrée parlementaire ce jeudi 5 décembre à la Chambre des communes, à Ottawa, avec le discours du Trône du premier ministre Justin Trudeau, les députés du Bloc québécois (BQ) élus dans les Basses-Laurentides se sont vu confier ces derniers jours leurs dossiers par leur chef Yves-François Blanchet.

Justin Trudeau vient encourager ses troupes dans les Basses-Laurentides

Comme il l’avait fait il y a quatre ans, et à nouveau à quelques jours seulement du scrutin, le chef du Parti libéral du Canada (PLC), Justin Trudeau, est venu encourager, ce jeudi 17 octobre, sur l’heure dîner, ses troupes dans un restaurant de Sainte-Thérèse où l’attendaient avec impatience les trois candidats libéraux des Basses-Laurentides.

Élections fédérales 2019: L’heure est aux bilans et aux derniers engagements

Alors qu’il reste moins d’une semaine en vue du scrutin de ce lundi 21 octobre, les candidats d’ici ont profité des derniers jours pour livrer leur bilan ou encore y aller de derniers engagements afin de séduire les électeurs, et aussi les inviter à exercer leur droit de vote.

- PUBLICITÉ -