- PUBLICITÉ -

Résultats de recherche pour: Thérèse-De Blainville (circonscription fédérale)

Justin Trudeau vient encourager ses troupes dans les Basses-Laurentides

Comme il l’avait fait il y a quatre ans, et à nouveau à quelques jours seulement du scrutin, le chef du Parti libéral du Canada (PLC), Justin Trudeau, est venu encourager, ce jeudi 17 octobre, sur l’heure dîner, ses troupes dans un restaurant de Sainte-Thérèse où l’attendaient avec impatience les trois candidats libéraux des Basses-Laurentides.

Élections fédérales 2019: L’heure est aux bilans et aux derniers engagements

Alors qu’il reste moins d’une semaine en vue du scrutin de ce lundi 21 octobre, les candidats d’ici ont profité des derniers jours pour livrer leur bilan ou encore y aller de derniers engagements afin de séduire les électeurs, et aussi les inviter à exercer leur droit de vote.

La campagne de séduction des candidats d’ici se poursuit

Alors que le jour du scrutin approche de plus en plus, les candidats d’ici ont poursuivi, lors de leur quatrième semaine de campagne électorale, leurs démarches pour séduire les électeurs. En ce sens, les engagements et déclarations ont donc été nombreux, certains faits de façon conjointe.

Les trois circonscriptions d’ici convoitées par 21 candidats

C’est maintenant officiel, il y a 2 146 candidats en lice, dans 338 circonscriptions réparties à travers le Canada, en vue des élections fédérales du lundi 21 octobre prochain. Du nombre, 21 candidats tenteront de se faire élire dans les circonscriptions d’ici, soit celles de Mirabel, Rivière-des-Mille-Îles et Thérèse-De Blainville.

Engagements, débat et visites pour les candidats d’ici

La troisième semaine de la campagne électorale qui mènera au scrutin du lundi 21 octobre prochain aura permis à plusieurs candidats d’ici d’y aller de nouveaux engagements ou encore de participer à une rencontre commune et à un débat, ou même effectuer des visites d’entreprises de leur circonscription.

- PUBLICITÉ -

Et c’est un départ dans les Basses-Laurentides!

Si vous ne l’aviez pas encore remarqué avec ces affiches sur les poteaux et ces pancartes installées un peu partout, la campagne électorale fédérale est bel et bien amorcée à travers le Canada, et dans les Basses-Laurentides, où les candidats déjà désignés et leurs équipes font maintenant «officiellement» campagne dans le but de se faire élire le lundi 21 octobre prochain au soir.

Crues printanières: Les municipalités d’ici recevront 49,2 M$ d’Ottawa

Après les mauvais moments vécus aux printemps 2017 et 2019, les élus des municipalités riveraines des Basses-Laurentides ont eu l’occasion de se réjouir ces derniers jours, alors que les gouvernements du Québec et du Canada ont annoncé coup sur coup qu’ils accorderaient un montant totalisant 100 millions de dollars pour contrer les futures crues printanières.

Une aide de 2 M$ pour attirer les touristes internationaux

De retour «à la maison», dans les Basses-Laurentides, où certains membres de sa famille y ont habité et y ont travaillé, et encore aujourd’hui d’ailleurs, la ministre du Tourisme, des Langues officielles et de la Francophonie, Mélanie Joly, a annoncé une aide financière non remboursable de 2 M$ sur trois ans, à Tourisme Laurentides. L’argent permettra à l’association de poursuivre ses efforts en vue d’attirer une clientèle internationale dans la région.

Un plan environnemental qui réjouit les candidats conservateurs d’ici

Le Parti conservateur du Canada (PCC) a dorénavant une plateforme environnementale, qu’a présentée à la mi-juin son chef Andrew Scheer, et celle-ci fait le bonheur des trois candidats en lice dans les Basses-Laurentides, qui lors d’un point de presse pour un ou par l’entremise de communiqués de presse pour les deux autres, ont tenu à le souligner trois fois plutôt qu’une au cours de la même semaine.

Dépôt du budget fédéral: les réactions

Si le budget fédéral du ministre des Finances, Bill Morneau, est bien accueilli par la députation libérale de la région immédiate et les producteurs laitiers, il est cependant vivement critiqué par les opposants politiques de l’actuel gouvernement de Justin Trudeau.

- PUBLICITÉ -