- PUBLICITÉ -

Résultats de recherche pour: RTM

Gare à Mirabel: exo se porte acquéreur du terrain de la rue Victor

Une nouvelle étape, qui pourrait se traduire par une ouverture à l’automne ou à la fin de l’année 2020, a été franchie dans le dossier de l’implantation d’une gare de train de banlieue à Mirabel, avec l’achat par le transporteur métropolitain exo du terrain sur lequel elle sera aménagée.

Gare sur la rue Victor: Mirabel et l’UPA toujours à couteaux tirés

La Ville de Mirabel et l’Union des producteurs agricoles (UPA) Outaouais-Laurentides sont toujours à couteaux tirés quant au site qui devrait être privilégié pour l’implantation d’une gare le long de la ligne de train de banlieue Saint-Jérôme, au moment même où le Réseau de transport métropolitain (RTM), maintenant appelé exo, vient de mettre à jour une étude précédente qui reconfirme le site de la rue Victor, dans le secteur de Saint-Janvier.

Fête nationale à Saint-Eustache: le service de transport collectif sera gratuit les 23 et 24 juin

Dans le cadre de la Fête nationale régionale des Laurentides qui se déroulera dans le Vieux-Saint-Eustache, la Ville de Saint-Eustache et exo (anciennement le Réseau de transport métropolitain ou RTM) sont fiers d’annoncer la gratuité du service de transport collectif les samedi 23 et dimanche 24 juin prochains, et cela, sur les neuf lignes régulières d’autobus qui transigent au Terminus Saint-Eustache.

Trains de banlieue: le RTM dévoile la nature des compensations offertes aux usagers

Après avoir eu à composer avec de nombreux retards en début d’année, et les désagréments y étant associés, les usagers des trains de banlieue, dont ceux des lignes Deux-Montagnes et Saint-Jérôme, auront droit, comme déjà annoncé, à une compensation dont les détails ont finalement été dévoilés le jeudi 5 avril dernier, par le Réseau de transport métropolitain (RTM).

Ligne Deux-Montagnes: des compensations et un plan d’action pour les usagers

Après un début d’année pour le moins catastrophique en termes de fiabilité et de ponctualité, alors que les trains de banlieue ont connu de très nombreux retards, le Réseau de transport métropolitain (RTM) s’est engagé à compenser les usagers pour les désagréments qu’ils ont subis durant cette période.

- PUBLICITÉ -

Le ministre Fortin veut un plan d’action d’urgence

Alors que les retards se multiplient depuis le début de l’année 2018 et créent beaucoup d’exaspération chez les usagers du train de banlieue, dont ceux de la ligne Deux-Montagnes, le ministre des Transports, de la Mobilité durable et de l’Électrification des transports du Québec, André Fortin, vient de demander au Réseau de transport métropolitain (RTM) de lui déposer un plan d’action d’urgence.

- PUBLICITÉ -