- PUBLICITÉ -

Résultats de recherche pour: Deux-Montagnes (circonscription provinciale)

Le député Benoit Charette est nommé ministre de l’Environnement

Le député provincial de Deux-Montagnes, Benoit Charette, vient d’être nommé ministre de l’Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques à la suite de la démission de MarieChantal Chassé de cette fonction, en vertu d’un commun accord avec le premier ministre François Legault.

Fébrilité, bonne humeur et sourires dans les rangs caquistes

La joie et l’enthousiasme régnaient du côté caquiste, victorieux, lundi soir dernier, avec de très fortes majorités dans les circonscriptions électorales de Deux-Montagnes et de Mirabel. Qui plus est, la Coalition Avenir Québec (CAQ) forme maintenant le gouvernement québécois, et majoritaire, avec 74 élus.

Le PQ est loin d’être mort et saura se relever

Malgré leur cinglante défaite dans leur circonscription respective et celle de leur formation politique qui n’a fait élire que neuf députés et obtenu que 17,06 % des votes exprimés, les candidats péquistes dans Deux-Montagnes et Mirabel, Daniel Goyer et Denise Beaudoin, estiment que le Parti québécois (PQ) est loin d’être mort.

De très confortables majorités pour les caquistes Benoit Charette et Sylvie D’Amours

De députés du deuxième groupe d’opposition à l’Assemblée nationale du Québec, Benoit Charette et Sylvie D’Amours font maintenant partie d’un gouvernement majoritaire de la Coalition Avenir Québec (CAQ), eux qui ont été réélus sans grande difficulté dans leurs circonscriptions de Deux-Montagnes et de Mirabel. Ils seront d’un contingent de 74 élus caquistes pour les quatre prochaines années.

Élections provinciales 2018: Benoît Charette et Sylvie D’Amours réélus

Les députés sortants et candidats de la Coalition Avenir Québec (CAQ) dans Deux-Montagnes et Mirabel, Benoit Charette et Sylvie D'Amours, ont été réélus avec de très confortables majorités. Dans les deux cas, ils ont remporté la victoire contre leurs adversaires péquistes respectifs, Daniel Goyer dans Deux-Montagnes et Denise Beaudoin dans Mirabel. Plus de détails à venir...

- PUBLICITÉ -

Le maire Pierre Charron fait valoir les demandes de la Ville de Saint-Eustache

Dans le cadre de la campagne électorale québécoise, le maire de Saint-Eustache a invité les candidats des différentes formations politiques représentées à l’Assemblée nationale pour la circonscription de Deux-Montagnes, à venir le rencontrer afin de discuter plus à fond des demandes de la Ville visant à assurer le développement économique et social de Saint-Eustache, et dans le but d’obtenir des engagements fermes à cet égard.

Denis Paré estime que la «révolution 2.0» vient de débuter

De l’avis du candidat du parti Citoyens au pouvoir dans Deux-Montagnes, Denis Paré, il est possible pour les Québécois de faire mieux que les quatre vieux partis, et cela passe nécessairement par un vote, ce lundi 1er octobre, pour lui et la nouvelle formation politique avec laquelle il a choisi de se joindre.

Daniel Goyer s’engage «pour un Québec résolument vert»

Une cause qui lui tient particulièrement à cœur, l’environnement sera l’une des préoccupations majeures de Daniel Goyer, candidat du Parti québécois (PQ) dans la circonscription de Deux-Montagnes, s’il est élu le soir des élections provinciales du lundi 1er octobre prochain.

Delia Fodor défendra les couleurs conservatrices dans Deux-Montagnes

Née en 1972 en Roumanie, citoyenne canadienne depuis 2008 et résidante de Saint-Eustache, Delia Fodor fera partie des 101 candidates et candidats du Parti conservateur du Québec (PCQ lors des élections provinciales du lundi 1er octobre prochain), elle qui tentera de se faire élire plus précisément dans la circonscription de Deux-Montagnes.

- PUBLICITÉ -