- PUBLICITÉ -

Le maire de Saint-Eustache, Pierre Charron, est accompagné de la conseillère municipale responsable des dossiers en environnement, Isabelle Lefebvre, pour le lancement de cette campagne.

Une campagne de sensibilisation sous le signe de l’humour

Recyclable ou non?

Le maire de Saint-Eustache, Pierre Charron, et la conseillère municipale responsable des dossiers en environnement, Isabelle Lefebvre, lancent une campagne de sensibilisation au sujet des emballages de plastique souple. Réalisée grâce au soutien du programme Amélioration de la performance de Tricentris, cette campagne différencie deux types d’emballage de plastique souple: ceux qui s’étirent et se recyclent et les autres, qui ne s’étirent pas et ne doivent pas se retrouver dans le bac bleu.

«Cette campagne fait partie des mesures que nous mettons en place pour améliorer la qualité des matières qui sont envoyées au centre de tri qui dessert Saint-Eustache, Tricentris. Ce ne sont pas tous les emballages de plastique souple qui se recyclent et en posant les bons gestes dans le tri des matières dont nous disposons, nous contribuons à améliorer le processus de tri, tout en évitant des frais de transport inutiles. Le geste est simple à poser: est-ce que l’emballage de plastique souple s’étire? Si oui, on le met dans le bac bleu. Sinon, il doit aller dans le bac vert (ordures)», explique M. Charron.

L’humour pour sensibiliser

Réalisée par le Service des communications de la Ville de Saint-Eustache, cette campagne humoristique met en vedette trois personnages qui ne sont pas des comédiens, mais bien des citoyens d’ici.

«Les trois personnages incarnent parfaitement les bons gestes à poser: vérifier si les emballages de plastique souple s’étirent et, le cas échéant, les mettre dans un “sac de sacs” avant de les déposer dans le bac bleu. En effet, il est recommandé de mettre tous les emballages de plastique souple dans un sac afin qu’ils soient bien récupérés par les trieurs et suivent correctement le chemin de la transformation pour devenir un autre objet», précise la conseillère municipale Isabelle Lefebvre.

À titre d’exemples, les sacs de pain, de lait et d’épicerie sont tous acceptés dans le bac bleu. Il en va de même pour les pellicules de plastique de type Saran Wrap et les emballages qui couvrent les caisses de breuvage. Dans le doute, les citoyens peuvent consulter l’outil d’aide au tri disponible sur le site Web de la Ville: saint-eustache.ca/collectes.

Dans le cadre de cette campagne, trois capsules vidéo seront successivement diffusées sur la chaîne YouTube de la municipalité [youtube.com/user/villesainteustache] et sur sa page Facebook [facebook.com/VilleSaintEustache/]. Il est aussi possible de consulter le [saint-eustache.ca/plastique].

Collecte supplémentaire des bacs bleus le 30 décembre

Rappelons qu’en raison de la période des fêtes, une collecte supplémentaire des bacs bleus a été ajoutée pour tous les secteurs de collectes de la Ville, le mercredi 30 décembre prochain.

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

- PUBLICITÉ -
Top