- PUBLICITÉ -

Colette Beaudoin (responsable des communications et du tourisme, Oka), Christian Leduc (directeur des services techniques, Oka), Cynthia Lachance (conseillère régionale en partenariat de sécurité routière, SAAQ), Pierre Charron (préfet suppléant, MRC Deux-Montagnes), Pascal Quevillon (maire d’Oka), Sylvie d’Amours (députée de Mirabel), Catherine Boyer (agente chargée du programme d'intervention en milieu scolaire de la SQ) et Alain Girard (chef d’équipe du service des travaux publics, Oka).

Oka lance une campagne de sensibilisation à la sécurité routière

En cette veille de la rentrée scolaire, la Municipalité d’Oka s’associe à ses différents partenaires pour le lancement d’une campagne de sensibilisation en matière de sécurité routière: «Oka où vous ne l’auriez pas vue!».

À l’instar des différents messages qui se multiplient afin de sensibiliser la population au respect des limites de vitesse, à l’obligation de céder le passage aux piétons s’engageant aux traverses piétonnières, à la courtoisie partagée entre les conducteurs et les piétons ainsi qu’aux autres campagnes relatives au Code de la sécurité routière, c’est au tour de la Municipalité d’Oka de prendre part à cette croisade.

«Suivant la volonté du conseil municipal à sensibiliser la population par une campagne distinctive qui se dessine à notre image, nos réseaux sociaux et routiers seront tapissés par un slogan aux effets néon et à la visibilité extrême, dès le 14 août», annonce le maire, Pascal Quevillon.

«Nous sommes convaincus que ce sera une campagne qui se fera voir et qui attirera les effets escomptés», ajoute la responsable des communications et du tourisme à la Municipalité, Colette Beaudoin.

Pour renforcer sa campagne par une approche pédagogique auprès des automobilistes, la Municipalité d’Oka prévoit installer huit afficheurs de vitesse à différents endroits stratégiques sur le territoire.

«Nous sommes heureux de compter sur nos différents partenaires qui nous accompagnent à la réalisation de ce projet d’envergure, pour lequel nous bénéficions d’une aide financière de 30 000 $ en provenance du fonds de soutien au développement local de la MRC de Deux-Montagnes et d’une contribution financière de la part de la Société de l’assurance automobile du Québec. C’est aussi un projet que nous menons en partenariat avec la Sûreté du Québec, pour notamment nos activités de sensibilisation qui seront faites sur le terrain», précise M. Quevillon.

Un projet rassembleur

Le préfet suppléant de la MRC de Deux-Montagnes, Pierre Charron, souligne qu’il est fier que la MRC soit partenaire financier au projet de campagne de sécurité routière à Oka. «Ce soutien est d’autant plus important dans un contexte où certains secteurs de la municipalité, l’une des portes d’entrée de la MRC, connaissent un achalandage de plus en plus marqué, d’où la pertinence de la mise en place d’un tel projet», dit-il.

«Depuis les dernières années, nous constatons une augmentation significative de la circulation sur le territoire de la Municipalité d’Oka d’où l’importance de sensibiliser les usagers. Il s’agit d’une démarche qui contribue à renforcer les messages de prévention en matière de sécurité routière et à améliorer le bilan routier. Nous tenons à vous rappeler que les patrouilleurs de la Sûreté du Québec seront présents pour s’assurer du respect de la signalisation ainsi que des différentes règles en matière de sécurité routière dans le but que cette campagne soit un succès», renchérit le sergent Mathieu Dubé, responsable du poste de la Sûreté du Québec MRC Deux-Montagnes à Oka.

Le ministre des Transports, François Bonnardel, salue lui aussi cette initiative. «La campagne de sensibilisation en matière de sécurité routière de la Municipalité d’Oka s’inscrit parfaitement dans les différentes campagnes menées par le gouvernement du Québec. La sécurité des usagers de la route est primordiale, et, comme société, nous devons tous agir afin de réduire au maximum le risque d’accident. Que ce soit en voiture, en camion, en moto, à vélo ou à pied, tous les usagers doivent agir avec prudence et respect afin de se protéger les uns les autres. On ne le dira jamais assez : la sécurité routière, c’est l’affaire de toutes et de tous», fait-il valoir.

Une question de sécurité

La Société de l’assurance automobile du Québec (SAAQ) est également partenaire de ce projet. La conseillère régionale en partenariat de sécurité routière, Cynthia Lachance, y va de quelques recommandations.

«La sécurité dans les déplacements sur la route passe par le respect du Code de la sécurité routière. La vigilance et l’attention portée à la signalisation routière sont particulièrement importantes pour assurer votre propre sécurité et celle des autres. Il ne faut pas oublier que la distraction, la vitesse et la conduite avec les facultés affaiblies sont parmi les causes d’accidents avec dommages corporels les plus souvent mentionnées par les policiers. La conduite est une tâche complexe qui nécessite toute votre attention. Contrez aussi la fatigue au volant en prenant du repos avant d’entreprendre un déplacement et en faisant souvent des arrêts», conseille-t-elle.

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

- PUBLICITÉ -
Top