- PUBLICITÉ -

Résultats de recherche pour: Pascal Quevillon

Oka adresse ses demandes à Ottawa

Lors de la séance ordinaire du conseil municipal d’Oka, tenue le 6 août, le maire Pascal Quevillon demande au gouvernement fédéral de jouer son rôle dans le conflit qui l’oppose à la communauté de Kanesatake. Adoptées à l’unanimité, ces résolutions, trois au total, exhortent notamment les représentants fédéraux à instituer un moratoire sur la déclaration […]

Les résidents craignent une autre Crise d’Oka

Inquiets des vives tensions actuelles entre le territoire de Kanesatake et leur petite municipalité, les Okois craignent de revivre une seconde Crise d’Oka. Bien qu’ils appuient la position défenderesse de leur maire Pascal Quevillon, qui souhaite à tout prix éviter que le village se retrouve enclavé par la communauté mohawk, les citoyens le pressent de chercher des solutions pour éviter une nouvelle crise.

- PUBLICITÉ -

Le maire d’Oka craint que sa municipalité soit enclavée par les Mohawks

Face à la possibilité que le Conseil mohawk de Kanesatake se porte acquéreur de 95 % des terrains développables à Oka, le maire Pascal Quevillon et son conseil municipal convoquent ses citoyens à une séance d’échanges et d’information concernant cette question qui ferait en sorte que le noyau villageois de sa municipalité et le secteur de la Pointe-aux-Anglais seraient enclavés. Et pour le maire Quevillon, il est surtout important d’envoyer un message clair à cette occasion; un message à l’effet que «Oka n’est pas à vendre».

Du 30 juin au 8 septembre: de nouvelles heures d’ouverture pour le Marché public d’Oka

(B.B.) La tradition est à prendre tout doucement ses racines et, pour une cinquième année consécutive, le Marché public d’Oka reprendra donc, à compter du dimanche 30 juin prochain, ses activités estivales devant la mairie d’Oka, face au lac des Deux Montagnes. Beau temps, mauvais temps, les exposants y seront jusqu’au 8 septembre prochain, pour 11 rendez-vous dominicaux.

Un élan de solidarité à Oka: des dizaines de personnes à la corvée de rétablissement

(N.P.) Les corvées de rétablissement suite aux inondations débutaient le 29 mai dernier à Oka, alors que le Service des travaux publics de la Municipalité, en collaboration avec des entreprises privées, débutait le ramassage des sacs de sable dans le secteur villageois et à la Pointe-Aux-Anglais.

Inondations à Oka: des travailleurs étrangers fiers d’avoir aidé leur municipalité d’accueil

(B.B.) Si la crue printanière a épargné cette année la Municipalité d’Oka – mieux préparée cette fois-ci – des dommages importants, c’est parce que tous ont apporté leur aide le moment venu. Les Okois eux-mêmes ont bien évidemment contribué en grand nombre lorsque les autorités municipales ont lancé des appels à la mobilisation, mais ceux-ci ont reçu un coup de pouce pour le moins apprécié lorsqu’un contingent de travailleurs étrangers est venu ajouter ses bras pour empocher les 100 000 sacs de sable qui ont finalement été nécessaires, les distribuer et les placer.

Des municipalités déjà prêtes à soumettre leurs demandes

Désireuses de ne pas revivre pareille situation l’an prochain ou dans un proche avenir, les municipalités de Pointe-Calumet, Saint-Joseph-du-Lac et d’Oka touchées par les actuelles inondations sont à préparer une liste de demandes qu’elles comptent bien soumettre le plus rapidement possible au gouvernement du Québec, une fois que la situation se sera rétablie chez eux.

- PUBLICITÉ -