- PUBLICITÉ -

Photo Benoît Bilodeau – Une vue sur la rivière du Chêne, à la hauteur du moulin Légaré, dimanche dernier, en après-midi.

Les municipalités d’ici ont été épargnées par les inondations

Les municipalités de la MRC de Deux-Montagnes, qui ont été aux aguets toute la fin de semaine dernière, ont finalement évité le pire, malgré les fortes précipitations qui sont tombées, vendredi et dimanche derniers. Mise à part l’augmentation du niveau de la rivière du Chêne qui a obligé la Ville de Saint-Eustache à fermer temporairement des sections de rue, les crues printanières n’auront pas causé plus de problèmes qu’il ne le faut.

Selon les différentes publications mises en ligne sur leur page Facebook respective, les municipalités n’ont émis aucune alerte aux inondations, et encore moins d’évacuations. Certaines n’ont d’ailleurs rien publié à ce sujet, comme quoi la situation n’a pas été alarmante pour elles.

Quelques messages sur Facebook

Mentionnons que l’outil de surveillance du ministère de la Sécurité publique précise que le seuil d’inondation mineur (SIM) pour le lac des Deux Montagnes est établi à 23,50 mètres; mais que cette mesure, il faut le préciser, varie selon la fondation de chaque résidence.

Vendredi, en milieu d’après-midi, la Municipalité d’Oka signalait ainsi que le niveau de l’eau du lac des Deux-Montagnes était monté à 22,71 mètres et il se situait, lundi, en fin d’après-midi, à 23,31 mètres, en baisse par rapport aux heures précédentes, selon les données fournies par le ministère de la Sécurité publique.

À Pointe-Calumet, la Municipalité écrivait, lundi, en fin de matinée, que les conditions étaient stables et que le niveau d’eau était sous ce fameux SIM, tout en rappelant que «la majorité [du territoire] – mis à part la section entre la 25e Avenue et la 32e Avenue –  est maintenant endiguée à plus de 25,7 mètres».

Sections de rues fermées à Saint-Eustache

À Saint-Eustache, c’est cependant la rivière du Chêne qui a vu son niveau d’eau monter suffisamment pour forcer la Ville, samedi matin, à fermer temporairement par mesure préventive une partie du boulevard Pie-XII (entre les rues Saint-Eustache et Boileau], section qui a été rouverte à la circulation lundi en début d’après-midi, et une partie du chemin de la Rivière-Sud (entre la montée Laurin et la rue des Hirondelles et des Hérons) en raison des fortes pluies des heures précédentes.

Bref, un premier bilan somme toute positif pour les citoyens des municipalités de la MRC de Deux-Montagnes, mais le printemps commence à peine…

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

- PUBLICITÉ -
Top