- PUBLICITÉ -
Des artisans, des saveurs et beaucoup de succès

Des Artisans, Des Saveurs Et Beaucoup De Succès

Des artisans, des saveurs et beaucoup de succès

Festival de la galette

C’était jours de festivités pour les résidants de Saint-Eustache. La 32e édition du Festival de la galette et des saveurs du terroir conviait la population sur le terrain du manoir Globensky, les 16 et 17 septembre, pour y découvrir les artisans et les saveurs de chez nous. Les convives ont eu droit à une vaste gamme d’activités, dédiée pour les petits et les grands.

C’était jours de festivités pour les résidants de Saint-Eustache. La 32e édition du Festival de la galette et des saveurs du terroir conviait la population sur le terrain du manoir Globensky, les 16 et 17 septembre, pour y découvrir les artisans et les saveurs de chez nous. Les convives ont eu droit à une vaste gamme d’activités, dédiée pour les petits et les grands.

Le lancement de cette nouvelle édition s’est fait en présence d’organisateurs et d’élus, tels le maire de Saint-Eustache, Pierre Charron, le député de Deux-Montagnes, Benoit Charette, et la députée de Rivière-des-Mille-Îles, Lynda Lapointe. Ces derniers ont tenu à adresser quelques mots aux gens présents avant de se déplacer sur le site pour en faire la visite.

«Bienvenue à ce festival de la galette. Nous sommes très choyés de voir une aussi belle température. Il s’agit d’un bel événement pour se rapprocher de notre histoire et notre patrimoine, à Saint-Eustache, de pouvoir rencontrer des artisans talentueux et de pouvoir déguster la traditionnelle galette au sarrasin. D’ailleur, il y a des élus municipaux qui sont présents pour vous servir une bonne galette» , de déclarer M. Charron.

«C’est toujours un plaisir d’être présent et il est difficile d’espérer mieux comme journée. Nous parlons d’une dizaine de bénévoles qui sont présents sur le site pendant toute la fin de semaine. Je tiens à féliciter ces gens et l’administration de ce festival. Il permet sans doute de créer un lien d’appartenance avec l’histoire et le patrimoine de la Ville» , de dire, se sont côté, M. Charrette.

«La présence de partenaires et de bénévoles est essentielle pour le succès de ce festival. Allez encourager ces personnes, les élus municipaux et les membres des Chevaliers de Colomb, qui sont présents, année après année. Nous vous invitons à aller gouter les saveurs d’ici» , conclut Mme Lapointe.

Enfin, le lancement des festivités s’est fait sous les balles à blanc de la compagnie du 2e bataillon du régiment de La Sarre. Les personnages étaient attroupés sous un abri face au manoir. Les métiers anciens et la vieille forge trônaient également dans la «zone manoir» .

Une tonne d’activités

Sur place, les jeunes avaient droit à des ateliers de cirque, de la peinture et du maquillage offerts par Desjardins. Une «place des enfants» était également aménagée. Notons aussi que des calèches étaient à la disposition des familles pour faire le tour de la ville et de son histoire, accompagnées d’interprètes, dans la «zone moulin» .

Le marché des saveurs conviait les papilles à la découverte des produits laurentiens, avec des kiosques d’entreprises locales, petites et plus connues du public, tels Chic Macaron, la famille Constantin et le Domaine Kildaire. D’ailleurs, la célèbre galette de sarrasin était servie à deux endroits différents. Les gens faisaient la file pour mettre la main sur une assiette servie par les élus municipaux, des membres du Moulin Légaré et des Chevaliers de Colomb.

Également, le village des artisans proposait différents produits, tels des vêtements, des bijoux et des articles pour le bain. Au fond du terrain se trouvait une exposition de voitures anciennes qui captivait les amateurs.

Le tout se déroulait sous une trame musicale, avec des artistes traditionnels et folkloriques, sur la grande scène aménagée sur le site débordant de familles, d’habitués et d’amoureux des saveurs d’ici.

 

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

Section concours

Concours voyage au Melia Punta Cana Beach Resort
- PUBLICITÉ -
Top