- PUBLICITÉ -

Yan Rolland en compagnie de ses deux jeunes fils, des passionnés de hockey tout comme lui!

Sa passion et celle de ses fils pour le hockey est récompensée!

Yan Rolland est un passionné de hockey, comme le sont aussi ses fils, Tom, 8 ans, et Elliot, 10 ans. Pas seulement assis dans son salon à regarder des matchs à la télé. En plus de jouer une ou deux fois par semaine avec des amis, Yan Rolland est aussi, depuis quatre ans, l'entraineur d’équipes évoluant au sein de l’Association du hockey mineur du Lac-des-Deux-Montagnes.

Mais voilà, la COVID-19 est venue bien évidemment perturber tout cela. Pour vivre malgré tout sa passion, YanRolland a donc décidé, l’automne dernier, de construire, sa propre patinoire extérieure dans la cour arrière de sa résidence de Sainte-Marthe-sur-le-Lac, où il a emménagé en 2019.

L’idée lui trottait déjà dans la tête, mais avait été reportée en raison de tout ce qui entoure l’arrivée dans une nouvelle maison.

Puis, l’automne dernier, il prend connaissance de l’Opération Re-mise au jeu, un programme qu’a lancé, en novembre dernier, sur une période de deux semaines, Canadian Tire, en collaboration avec Hockey Canada et les réseaux de télévisions RDS et TSN, pour aider à maintenir le sport en vie. Il s’inscrit au concours avec pour résultat qu’il est l’un des 200 gagnants d’un prix «Argent», doté d’un kit (excluant le contreplaqué) de construction d’une patinoire de 20 X 40 pieds, incluant aussi des rondelles et un but de hockey, des tuques de Hockey Canada et une carte-cadeau Canadian Tire d’une valeur de 250 $.

Une histoire qui a séduit le jury

Si Yan Rolland a remporté ce prix, c’est parce que son histoire a su séduire le jury. Il y a, oui, cette passion familiale pour le hockey, mais aussi le fait que cet informaticien de carrière est l’un des sinistrés des inondations survenues au printemps 2019 à Sainte-Marthe-sur-le-Lac qui ont, au final, entraîné la démolition de la résidence familiale qui était située rue Lambert, presqu’aux abords du lac des Deux-Montagnes, à la hauteur de la 31e Avenue.

Également, il y a le fait que son fils Elliot, âgé de 10 ans, est atteint du trouble du spectre de l’autisme (TSA) et qu’il avait réussi à se tailler une place dans une équipe atome B, plutôt qu’atome C. Le jeune garçon n’a cependant joué qu’un seul match, la COVID-19 ayant entraîné l’annulation des matchs de hockey mineur.

«C’est sûr que tout cela est décevant, et pour moi qui adore coacher, et pour mes deux fils, surtout Elliot, qui s’ennuient beaucoup de jouer au hockey. Et on a vite réalisé qu’il n’y aurait pas de hockey cette saison, d’où l’idée de finalement construire cette patinoire extérieure que j’aurais menée même si je n’avais pas gagné ce prix. Les enfants ont besoin de bouger, de s’occuper», d’expliquer ce père de trois enfants, incluant le plus jeune, Olivier, âgé de deux ans et demi.

Un plaisir additionnel…

La patinoire a finalement été construite fin décembre, lorsque les conditions s’y sont prêtées, et fait depuis le bonheur de la petite famille. Même que Yan Rolland y trouve un plaisir additionnel lorsque la marmaille est couchée.

«Je profite alors de la patinoire, vers 21 heures, pendant une heure, puis je l’arrose pendant une autre heure. C’est un véritable moment d’apaisement, de paix et de tranquillité», de raconter le Marthelacquois qui, comme ses deux fils, a bien hâte de renouer avec sa grande passion.

D’ici là, il reste toujours, pour Yan Rolland, ce plaisir tout simple qui est de s’adonner au hockey chez soi. Il n’est d’ailleurs pas le seul cet hiver à avoir choisi cette option, comme en témoigne le groupe Facebook mis en ligne par le site «Construire une patinoire extérieure, c’est facile…», accessible au [http://patinoire.atspace.com/], qui est passé de 800 à 6 000 membres en un peu plus de six semaines.

Tout comme Canadian Tire sur le [https://www.canadiantire.ca/fr/patinoire-exterieure.html], on y trouve plusieurs conseils pour mener à bien son projet et rendre le processus aussi facile que possible.

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

- PUBLICITÉ -
Top