- PUBLICITÉ -
Une 10 corvée de nettoyage dans les jardins de la maison Chénier-Sauvé

Photo Benoît Bilodeau

Déjà prêts pour le grand nettoyage: Guy Lajoie, Omer Demers, Thérèse Rivest et Raymond Tessier.

Une 10e corvée de nettoyage dans les jardins de la maison Chénier-Sauvé

Le jeudi 9 mai prochain

Pour une 10e année de suite, des bénévoles s’affaireront, le jeudi 9 mai prochain, de 9 h 30 à 14 h 30, au grand nettoyage du printemps des jardins de la maison Chénier-Sauvé, située aux abords de la rivière du Chêne, dans le Vieux-Saint-Eustache.

Aussi, le Service des arts et de la culture de la Ville de Saint-Eustache et la Société d’horticulture et d’écologie de Deux-Montagnes s’associent à nouveau pour inviter dès maintenant les citoyens intéressés (et âgés de 18 ans et plus) à s’inscrire pour prendre part à cette corvée printanière.

«Ça donne le coup d’envoi à notre saison de jardinage, ça nous dérouille quelque peu» , devait dire, à l’occasion d’un point de presse, l’horticulteur Guy Lajoie, qui supervisera à nouveau le groupe de bénévoles qui sera présent.

Celui-ci explique que certains participants n’hésitent d’ailleurs pas à le questionner sur le pourquoi de certaines actions qu’il pose pendant les travaux de nettoyage; interrogations et explications auxquelles il se fait toujours un grand plaisir de répondre et de fournir.

Pour la présidente de la Société d’horticulture et d’écologie de Deux-Montagnes, Thérèse Rivest, cette corvée se veut «un retour d’ascenseur» à la Ville de Saint-Eustache, qui soutient chaque année son organisme de différentes façons, notamment en lui permettant de tenir ses conférences mensuelles au Centre d’art La petite église.

Un geste évidemment apprécié de la part du conseiller municipal Raymond Tessier qui sera de l’action lors de cette journée de grand nettoyage au terme de laquelle les centaines d’espèces et de variétés de plantes indigènes, mais aussi plantes grimpantes, arbres et arbustes, qui ceinturent l’historique maison Chénier-Sauvé pourront commencer à s’épanouir avec l’arrivée du temps chaud.

Rappelons que les jardins ont été créés par Thérèse Romer, épouse de l’ex-député de Deux-Montagnes, Pierre de Bellefeuille (aujourd’hui décédé), qui a acquis le terrain et la maison qui s’y trouve en 1970. Mme Romer, une grande passionnée d’horticulture, est d’ailleurs la fondatrice de la Société d’écologie et d’horticulture de Deux-Montagnes, qui a vu le jour en 1985.

Les détails de la journée

Notons qu’une trentaine de personnes au maximum prendront part à cette corvée. Des rafraîchissements ainsi qu’un dîner seront offerts gracieusement aux participants. Le matériel nécessaire à la réalisation de la corvée sera fourni, mais les participants sont toutefois invités à apporter leurs sécateurs.

En cas de pluie, le tout sera reporté au lendemain, vendredi 10 mai, aux mêmes heures.

Il est possible de confirmer dès maintenant et jusqu’au mardi 7 mai au plus tard, sa participation à cette corvée en communiquant avec le Service des arts et de la culture, soit par téléphone au 450 974-5001, poste 5212, ou par courriel à l’adresse mseguin@saint-eustache.ca.

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

Concours

concours-iga-lamoureux
- PUBLICITÉ -
Top