- PUBLICITÉ -

Sylvie D’Amours (photo) et Lucie Lecours ont fait l’annonce d’investissements supplémentaires destinés aux organismes communautaires de la région.

Mirabel salue le travail de la députée Sylvie D’Amours

La Ville de Mirabel tenait à réagir suite aux changements récents apportés au cabinet du premier ministre, François Legault. Elle tient à remercier la députée provinciale de Mirabel, Sylvie D’Amours, pour son apport en tant que ministre responsable de la région des Laurentides, au cours des deux dernières années.

On stipule que Mme D’Amours a fait avancer nombre de dossiers touchant les citoyens mirabellois au cours de son mandat ministériel. Elle est intervenue dans le cadre d’initiatives en lien avec les établissements scolaires, les infrastructures, l’économie, la sécurité routière et la mobilité.

Pour ne citer que certains exemples, l’ex-ministre s’est impliquée dans le projet de construction d’une école secondaire dans le secteur de Saint-Augustin, ainsi que dans l’annonce du financement de trois nouvelles institutions primaires dans la même municipalité. Ces constructions nécessiteront plusieurs millions de dollars en investissement du gouvernement provincial, dont fait parti l’élue locale. En matière de Transports, on ajoute la bonification de l’autoroute 50, le projet de Réseau métropolitain de voies réservées, ainsi qu’un travail concernant différents tronçons routiers considérés comme dangereux pour les usagers.

«La Ville de Mirabel remercie chaleureusement Mme D’Amours d’avoir été aussi proactive pour la municipalité à titre de ministre, sachant qu’elle pourra toujours compter sur sa collaboration à titre de députée.»

Un nouveau visage

C’est maintenant la députée de Bertrand, Nadine Girault, qui est désignée ministre responsable de la région des Laurentides. Au sein du cabinet Legault, elle agit à titre de ministre de l’Immigration, de la Francisation et de l’Intégration. «Nous comptons évidemment sur son écoute et sa coopération pour traiter les enjeux et faire avancer les dossiers qui sont chers à notre population», de conclure les responsables de la Ville de Mirabel.

Rappelons qu’Ian Lafrenière, ancien agent du Service de police de Montréal (SPVM) et député de Vachon, succède à Mme D’Amours en tant que ministre responsable des Affaires autochtones. Dans le cadre d’une entrevue donnée à votre hebdo local, l’élue a dressé un bilan de mi-mandat et du travail qu’elle a accompli en tant que députée et membre du cabinet Legault.

À lire également : Sylvie D’Amours tient à remettre les pendules à l’heure

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

- PUBLICITÉ -
Top