- PUBLICITÉ -
La famille Mathers poursuit la tradition pour une 28 année de suite

Photo Benoît Bilodeau

Au nom des organismes qu’elles représentent, Sylvie Lescarbeau, Monique Laboursodière, Dominique Bastenier, Geneviève Pineault et Georgette Lemyre ont accepté avec grand plaisir ces bons que leur a remis Brigitte Mathers au nom des membres de sa famille.

La famille Mathers poursuit la tradition pour une 28e année de suite

Bons d’achat à des gens démunis

Malgré le décès de l’homme d’affaires Jean-Guy Mathers, et fondateur du Groupe Mathers, il y aura presque un an au mois de janvier prochain, les membres de sa famille ont convenu de poursuivre la tradition que celui-ci avait instituée et ont donc remis à nouveau 500 bons d’achat, totalisant une valeur de 25 000 $, à des organismes communautaires de Saint-Eustache et Deux-Montagnes. Ceux-ci les redistribueront maintenant à des personnes et familles démunies qu’ils soutiennent via l’aide alimentaire.

Cette heureuse tradition amorcée en 1990 s’est ainsi répétée au Centre sportif Saint-Eustache, le jeudi 6 décembre dernier, alors que Brigitte Mathers, fille de M. Mathers, a procédé, au nom des membres de sa famille, à cette remise en présence des représentants des organismes bénéficiaires, à savoir les centres de distribution alimentaire L’Oasis et Le Visage, chapeautés par la paroisse Saint-Eustache, le Centre Marie Eve, le Centre d’entraide Racine-Lavoie et le Comptoir alimentaire Saint-Agapit, à Deux-Montagnes, supervisé par la paroisse Sainte-Marie-du-Lac.

Une remise qu’apprécieront assurément les familles qui recevront l’un de ces bons d’achat, d’une valeur de 50 $ chacun, puisqu’elles pourront s’offrir, en cette période des Fêtes, des gâteries de leur choix chez l’un ou l’autre des nombreux marchands que l’on retrouve au Marché aux puces de Saint-Eustache.

Une réelle différence

«Nous sommes toujours très surpris de la générosité de la famille Mathers. Cela fait une réelle différence pour les personnes qui sont en situation de pauvreté. Ça leur permet d’acheter des cadeaux de Noël pour les membres de leur famille. C’est très apprécié et je suis très contente que ça se poursuive» , de commenter Geneviève Pineault, directrice des services communautaires de la paroisse de Saint-Eustache.

Visitez lamoisson.com
- Publicité -

«C’est un plus aux paniers de Noël que nous remettons. Le temps des Fêtes, ce n’est pas toujours facile pour tout le monde. Ces bons permettent aux gens d’offrir eux aussi des cadeaux et d’être comme tout le monde. Ça fait vraiment une différence pour eux» , d’ajouter Dominique Bastenier, directrice du Centre d’entraide Racine-Lavoie.

Aider les gens démunis

Pour sa part, Brigitte Mathers a indiqué qu’il n’y avait pas de doute dans son esprit à ce que cette tradition se poursuive. «Nous avons toujours voulu aider notre communauté et les gens démunis. C’est de plus en plus dur pour certaines personnes. Elles ont aussi le droit de gâter les leurs ou de se gâter. Donc oui, ça nous fait grandement plaisir de les aider à notre manière» , de mentionner celle-ci au nom des membres de sa famille.

Cette nouvelle remise de bons d’achat porte donc à 795 000 $ la somme que la famille Mathers a distribuée à des organismes communautaires de la région – et par ricochet à des gens démunis – en 28 ans.

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

Section concours

- PUBLICITÉ -
Top