- PUBLICITÉ -
La famille Mathers à nouveau généreuse à l’égard des démunis

Photo Benoît Bilodeau

Avec cette remise de bons d’achat, Brigitte Mathers (au centre) a fait le bonheur de Monique Laboursodière, Urbain Mumina Balel’ende, Geneviève Pineault, Georgette Lemyre et Marie-Ève Fortin qui représentent les organismes bénéficiaires de cette aide de la famille Mathers.

La famille Mathers à nouveau généreuse à l’égard des démunis

Pour une 29e année de suite

Presque deux ans ont passé depuis le décès (c’était en janvier 2018) de l’homme d’affaires Jean-Guy Mathers, et fondateur du Groupe Mathers, mais son souvenir demeure encore bien présent alors que la tradition que celui-ci avait instituée se poursuit encore cette année, à sa savoir la remise de 500 bons d’achat de 50 $ chacun, totalisant une valeur de 25 000 $, à des organismes communautaires de Saint-Eustache et de Deux-Montagnes. Le tout a été redistribué quelques jours avant Noël à des personnes et familles démunies qu’ils soutiennent via l’aide alimentaire.

Si ces organismes que sont les centres de distribution alimentaire L’Oasis et Le Visage, chapeautés par la paroisse Saint-Eustache, le Centre Marie Eve, le Centre d’entraide Racine-Lavoie et le Comptoir alimentaire Saint-Agapit, à Deux-Montagnes, supervisé par la paroisse Sainte-Marie-du-Lac, s’étaient inquiétés après le décès de M. Mathers, ils sont plus que jamais rassurés sur le fait que cette heureuse tradition amorcée en 1990 est là pour demeurer.

Et c’est la fille du défunt homme d’affaires, Brigitte Mathers, présidente du Groupe Mathers, qui, début décembre, a procédé au nom des membres de sa famille à la remise de ces 500 bons d’achat aux représentants des organismes récipiendaires, portant à 820 000 $ la valeur totale de l’aide accordée à ce jour. Le tout s’est déroulé autour de l’immense arbre de Noël aménagé à l’intérieur du Centre sportif Saint-Eustache.

Une aide bienvenue

Il s’agit, on s’en doute, d’une aide fort bienvenue en cette période du temps des Fêtes puisqu’elle a permis aux personnes et familles démunies qui ont reçu ces 500 bons d’achat de s’offrir des gâteries de leur choix chez l’un ou l’autre des nombreux marchands que l’on retrouve au Marché aux puces de Saint-Eustache.

Tant du côté des représentants des organismes bénéficiaires de cette remise que de Brigitte Mathers elle-même, le sourire était sur les lèvres à l’idée que ces simples bons d’achat allaient, dans les jours suivants, créer beaucoup de bonheur.

«Oui, la nourriture est importante à considérer lorsqu’on est démuni, mais ce n’est pas parce qu’on est démuni que l’on n’a pas le droit de se gâter à l’occasion. Donc, un immense merci à la famille Mathers pour sa grande générosité envers la communauté des moins favorisés de la région» , ont notamment mentionné ces représentants en recevant leurs bons d’achat respectifs.

Et la bonne nouvelle, c’est que Brigitte Mathers a tenu à récupérer ses boîtes rouges dans lesquelles les bons d’achat avaient été déposés. Signe que ces boîtes seront sûrement réutilisées l’an prochain et que la tradition se poursuivra à la satisfaction de Jean-Guy Mathers…

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

- PUBLICITÉ -
Top