- PUBLICITÉ -

Photo Mateusz Kielpinski / FIS Freestyle (courtoisie) – Les Japomnais Daichi Hara (2e) et ompétition ont été occupés par des Japonais, alors qu’Ikuma Horishima (1er), ainsi que le Québécois Mikaël Kingsbury (3e) au terme cette épreuve en simple.

Une médaille de bronze pour Mikaël Kingsbury en France

Source: Sportcom Info

Rares sont les fois où Mikaël Kingsbury est monté sur le podium sans se retrouver sur l’une des deux premières marches. Une erreur commise en super finale de l’épreuve des bosses l’a mené au troisième rang vendredi, à la Coupe du monde d’Alpe d’Huez, en France.

L’athlète de Deux-Montagnes a obtenu une note de 81,34 pour rafler le bronze. Parmi les 96 médailles qu’il a décrochées dans le circuit, il en compte seulement six de cette couleur.

« C’est sûr que c’est un petit peu décevant pour le grand prix de prendre un peu de retard, mais je suis vraiment satisfait du ski que j’ai fait dans les deux derniers jours », s’est exprimé Kingsbury.

Récipiendaire de la médaille d’or vendredi, Ikuma Horishima a accentué son avance sur le champion du monde au classement général de la Coupe du monde. Le Japonais compte désormais 260 points, tandis que Kingsbury le suit avec 192 points.

Avant la grande finale, le Québécois avait terminé au premier rang des qualifications ainsi que de la première finale.

Le bon moment de faire des erreurs

Il a connu un peu de difficulté à l’atterrissage de son deuxième saut en grande finale, ce qui lui a coûté de précieux points. L’athlète de Deux-Montagnes mentionne qu’il a retenu une leçon lors de la ronde ultime, même s’il n’a pas une médaille d’or autour du cou.

« C’est le bon moment de faire ces erreurs-là. Dans ma descente, j’ai fait un de mes meilleurs fulls en carrière qui a presque eu une note parfaite », a commenté celui qui a récolté sa troisième médaille de la saison. « Dans le milieu, j’ai eu de la misère à me ralentir, ç’a généré beaucoup de vitesse pour mon saut du bas. »

Les deux premiers rangs de la compétition ont été occupés par des Japonais, alors qu’Ikuma Horishima (87,84 points) a été accompagné de Daichi Hara (82,96 points) sur le podium. Dernier à s’élancer en grande finale, Kingsbury a privé les Japonais du balayage en délogeant Kosuke Sugimoto par 2,34 points.

Les skieurs seront de retour en action samedi pour l’épreuve des bosses en parallèle.

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

- PUBLICITÉ -
Top