- PUBLICITÉ -

Résultats de recherche pour: compétition de bosses

Le nom de Mikaël Kingsbury dans le Livre des records Guinness

Si vous suivez un tant soit peu la carrière du skieur acrobatique Mikaël Kingsbury, vous savez déjà que celui-ci a tout gagné ou presque en bosses sur le circuit de la Coupe du monde. Il a, pour être plus précis, remporté la victoire à 63 reprises et mis la main sur 18 globes de cristal, soit neuf en bosses et neuf en ski acrobatique toutes catégories confondues; des exploits qui figurent désormais dans le très célèbre Livre des records Guinness.

Mikaël Kingsbury veut d’abord être en mesure de gagner avant de revenir

À l’écart de la compétition pour une période d’au moins quatre à six semaines en raison d’une blessure subie à l’entraînement, c’est donc depuis le Québec que le skieur acrobatique Mikaël Kingsbury a vu le Japonais Ikuma Horishima remporter, samedi dernier, la toute première épreuve de la saison 2020-2021 en bosses, sur le circuit de la Coupe du monde de la Fédération internationale de ski (FIS).

Mikaël Kingsbury a encore des objectifs à atteindre

Après avoir tout gagné (ou presque), le skieur acrobatique Mikaël Kingsbury s’apprête à amorcer cette fin de semaine-ci une nouvelle saison en bosses sur le circuit de la Coupe du monde de la Fédération internationale de ski (FIS), la 12e de sa carrière. S’il sait que cette saison sera particulière, alors que la COVID-19 est encore bien présente à travers le monde et pourrait venir brouiller les cartes, le bosseur se dit toujours aussi motivé à gagner.

Mikaël Kingsbury remporte un huitième Maurice

À nouveau cette année, et pour une huitième fois de suite depuis le début de sa carrière, le skieur Mikaël Kingsbury, de Deux-Montagnes, a reçu le Maurice de l’Athlète masculin niveau international à l’occasion du 47e gala de Sports Québec qui met en valeur l’excellence sportive du Québec à différents niveaux.

- PUBLICITÉ -

Kingsbury termine deuxième au Kazakhstan

Il ne peut toutes les gagner, mais avouons qu’une deuxième position n’a vraiment rien de déshonorant. C’est, en effet, à cette position que le bosseur Mikaël Kingsbury a terminé, le dimanche 1er mars dernier, alors qu’il disputait une épreuve de bosses en parallèle à Almaty, au Kazakhstan, la neuvième au calendrier de la Coupe du monde cette saison.

Mikaël Kingsbury l’emporte de peu au Mont-Tremblant

Champion défendant du titre, Mikaël Kingsbury, l’athlète masculin de l’année 2019 au Canada, a signé, le samedi 25 janvier dernier, une deuxième victoire de suite au Mont-Tremblant, où à peine deux dixièmes de point lui ont permis de devancer son principal rival cette saison, Ikuma Horishima, au terme d’une épreuve enlevante en sol québécois.

- PUBLICITÉ -