- PUBLICITÉ -

Nova Bus effectue une percée aux États-Unis avec son LFSe+

Avec une commande de 15 de ses autobus 100 % électrique

L’entreprise Nova Bus, dont le siège social est basé à Saint-Eustache, vient d’effectuer une percée aux États-Unis avec une toute première commande de son nouveau LFSe+ dans ce pays. Celle-ci fournira d’ici peu 15 de ces autobus 100 % électriques à la Milwaukee County Transit System (MCTS), la plus grande agence de transport urbain du Wisconsin et principal fournisseur de transport urbain du comté de Milwaukee.

Pouvant accueillir 41 passagers assis, et jusqu’à 68 au total, le LFSe+, doté d’options de batteries modulaires pouvant stocker jusqu’à 564 kWh d’énergie à bord, est un autobus électrique à longue portée. Il peut ainsi rouler de 340 à 470 km (211 à 292 milles) entre les recharges, selon la demande énergétique et les conditions d’exploitation.

En plus de proposer deux méthodes de recharge (aérienne ou branchée), son moteur électrique réduit considérablement les coûts de maintenance et n’émet pas de gaz à effet de serre.

Une deuxième commande en 2021

Pour le fabricant d’autobus membre du Groupe Volvo qui a procédé au lancement officiel du LFSe+ au mois d’octobre 2019, à l’occasion de la TRANSform Conference de l’American Public Transportation Association qui se tenait alors à New York, c’est certes une bonne nouvelle. Cette commande s’ajoute, en effet, au contrat que Nova Bus a obtenu plus tôt en janvier pour 15 autobus LFSe+ à être livrés au TransLink, le réseau de transport de la ville de Vancouver.

«Ces autobus électriques, qui représentent la combinaison parfaite de notre expertise éprouvée avec les dernières innovations en matière de technologies propres et durables, sont le choix idéal pour le projet de transport rapide par bus (BRT) est-ouest de la MCTS, un projet novateur, le premier du genre au Wisconsin, qui permettra de relier efficacement les voyageurs du centre-ville de Milwaukee et d’étendre l’empreinte du transport durable dans l’État», n’a pas manqué de signaler, dans un communiqué de presse, le vice-président et directeur général de Nova Bus, Martin Larose.

«Les autobus à batteries électriques de Nova Bus nous aideront à faire la transition vers des transports urbains plus écologiques, plus durables et plus efficaces pour notre communauté. Des technologies innovantes comme celle-ci contribuent à renforcer le système global et à faire progresser l’équité raciale en améliorant l’accès à l’emploi, à l’éducation, aux soins de santé, aux épiceries et à d’autres destinations essentielles», de mentionner, de son côté, David Crowley, directeur du comté de Milwaukee.

Notons, enfin, que ces 15 autobus électriques seront construits dans l’État de New York, à l’usine d’assemblage que Nova Bus a inaugurée en 2019 à Plattsburgh.

 

Benoît Bilodeau

benoitb@groupejcl.ca

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

- PUBLICITÉ -
Top