- PUBLICITÉ -

Stéphane Giguère, directeur général, Benoit Proulx, maire, Patrick Collin, président du syndicat, Sophie Siméon, vice-présidente du syndicat et Roger Bazinet, conseiller syndical (SCFP) lors de la signature de cette nouvelle convention collective.

Saint-Joseph-du-Lac s’entend avec ses cols blancs et ses cols bleus

La Municipalité de Saint-Joseph-du-Lac et ses employés cols blancs et cols bleus, membres du syndicat canadien de la fonction publique (SCFP) ont procédé, le 14 juillet dernier, à l’hôtel de ville à la signature officielle la nouvelle convention collective qu’ils ont conclue. Celle-ci était échue depuis le 31 décembre 2020 et la nouvelle en sera une de cinq ans, bonne jusqu’au 31 décembre 2025.

«Les négociations, d’une durée de quelques mois, se sont déroulées dans un climat de respect et de compromis des parties engagées», selon termes mentionnés dans un communiqué de presse publié par la Municipalité de Saint-Joseph-du-Lac.

La nouvelle convention améliore les conditions de travail du personnel, notamment en prévoyant une indexation salariale moyenne de 2,6 % annuellement, tout en permettant à l’employeur de «maintenir une saine gestion des fonds publics».

«C’est avec le sentiment du devoir accompli que nous concluons aujourd’hui cette entente avec le personnel col blanc et col bleu, aux premières lignes du service au citoyen. Je tiens à remercier les représentants syndicaux ainsi que toutes les personnes engagées dans le processus de négociation pour leur collaboration. Les membres du personnel, dont certains sont avec nous depuis des décennies, sont nos meilleurs ambassadeurs et je les remercie pour leur dévouement et leur ardeur au travail» conclut le maire de Saint-Joseph-du-Lac, Benoit Proulx.

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

Concours

Concours Gagnez vos sorties resto
- PUBLICITÉ -
Top