- PUBLICITÉ -

Résultats de recherche pour: pinède d’Oka

Lettre ouverte aux citoyens d’Oka

Le 27 janvier dernier, le maire Pascal Quévillon donnait une entrevue à notre journal local L’Éveil en réponse à la poursuite judiciaire intentée par les Mohawks de Kanesatake pour faire invalider le Règlement 2020-223 donnant à la Pinède le statut de site patrimonial municipal. Pointé du doigt par les propos du maire lors de son entrevue, je saisis à mon tour l’occasion pour vous livrer ma version. Pourquoi la Pinède, qui devait être un sujet de réconciliation, est devenue un sujet de conflit?

Le grand chef Simon s’exprime: «On nous enlève tout ce qui compose un Mohawk!»

Pour le grand chef Serge Otsi Simon, les terres qui sont au cœur de ce litige, celui-là même qui l’a amené, le 10 janvier, à intenter une poursuite contre la Municipalité d’Oka et le gouvernement du Québec, leur sont promises depuis plus de 300 ans. Et il a bien l’intention de les réclamer.

Oka poursuivie par Kanesatake pour avoir adopté un règlement au sujet de la pinède

Pour avoir voulu protéger la pinède d’Oka en adoptant un règlement municipal, le 3 décembre, faisant de ce secteur un site patrimonial municipal, la Municipalité d’Oka et la province de Québec sont poursuivies par Kanesatake qui juge ce règlement «illégal».

Des actes de vandalisme à la résidence du maire Quevillon

Après avoir, la veille, dénoncé la coupe illégale d’une douzaine d’arbres sur l’ancien terrain que la compagnie Norfolk souhaitait développer, mais acquis en 2011 par la Municipalité d’Oka, la résidence du maire Pascal Quevillon a été la cible, dans la nuit qui a suivi, d’actes de vandalisme.

- PUBLICITÉ -

Oka: Une maison incendiée dans le Domaine des collines

Une maison en cours de construction dans le Domaine des collines, un secteur résidentiel situé à Oka et adjacent à l’extrémité ouest du secteur du calvaire d’Oka et à des terres agricoles, un peu au nord de la route 344, a été la proie des flammes dans la nuit du vendredi 11 au samedi 12 septembre dernier.

Forêt privée du promoteur Gollin: Oka rappelle que les terres sont déjà protégées

En réaction au désir du grand chef Serge Otsi Simon de relancer le projet d’une d’une aire protégée mohawk dans la pinède d’Oka, le maire Pascal Quevillon a tenu à rappeler que son conseil municipal a déjà adopté, en février dernier, des modifications au zonage afin d’inscrire cette forêt privée de 70 acres de terres à l’intérieur d’une zone de conservation environnementale.

- PUBLICITÉ -