- PUBLICITÉ -

Résultats de recherche pour: élections provinciales 2018

Fébrilité, bonne humeur et sourires dans les rangs caquistes

La joie et l’enthousiasme régnaient du côté caquiste, victorieux, lundi soir dernier, avec de très fortes majorités dans les circonscriptions électorales de Deux-Montagnes et de Mirabel. Qui plus est, la Coalition Avenir Québec (CAQ) forme maintenant le gouvernement québécois, et majoritaire, avec 74 élus.

Le PQ est loin d’être mort et saura se relever

Malgré leur cinglante défaite dans leur circonscription respective et celle de leur formation politique qui n’a fait élire que neuf députés et obtenu que 17,06 % des votes exprimés, les candidats péquistes dans Deux-Montagnes et Mirabel, Daniel Goyer et Denise Beaudoin, estiment que le Parti québécois (PQ) est loin d’être mort.

Troisième édition du mouvement «Ça brasse contre le cancer»

Le président-éditeur de vos hebdos L’ÉVEIL et LA CONCORDE, Serge Langlois, vous entretient de ce qui se passe ici, chez vous! Cette semaine: les élections provinciales 2018, le mouvement «Ça brasse contre le cancer» et le Demi-marathon du Bois de Belle-Rivière.

De très confortables majorités pour les caquistes Benoit Charette et Sylvie D’Amours

De députés du deuxième groupe d’opposition à l’Assemblée nationale du Québec, Benoit Charette et Sylvie D’Amours font maintenant partie d’un gouvernement majoritaire de la Coalition Avenir Québec (CAQ), eux qui ont été réélus sans grande difficulté dans leurs circonscriptions de Deux-Montagnes et de Mirabel. Ils seront d’un contingent de 74 élus caquistes pour les quatre prochaines années.

Élections provinciales 2018: Benoît Charette et Sylvie D’Amours réélus

Les députés sortants et candidats de la Coalition Avenir Québec (CAQ) dans Deux-Montagnes et Mirabel, Benoit Charette et Sylvie D'Amours, ont été réélus avec de très confortables majorités. Dans les deux cas, ils ont remporté la victoire contre leurs adversaires péquistes respectifs, Daniel Goyer dans Deux-Montagnes et Denise Beaudoin dans Mirabel. Plus de détails à venir...

- PUBLICITÉ -

Le maire Pierre Charron fait valoir les demandes de la Ville de Saint-Eustache

Dans le cadre de la campagne électorale québécoise, le maire de Saint-Eustache a invité les candidats des différentes formations politiques représentées à l’Assemblée nationale pour la circonscription de Deux-Montagnes, à venir le rencontrer afin de discuter plus à fond des demandes de la Ville visant à assurer le développement économique et social de Saint-Eustache, et dans le but d’obtenir des engagements fermes à cet égard.

- PUBLICITÉ -