- PUBLICITÉ -

Résultats de recherche pour: College Lionel-Groulx

Le Collège Lionel-Groulx organise une soirée d’information virtuelle

La date limite pour déposer sa demande d'admission au cégep approche à grands pas. Il est temps pour les finissants du secondaire de choisir l'institution d'enseignement supérieur où ils souhaitent poursuivre leur cheminement scolaire. Les adultes qui ont pris la résolution d'effectuer un retour aux études sont invités à se joindre à eux pour prendre part à la soirée d'information virtuelle du Collège Lionel-Groulx, le mercredi 10 février, de 16 h à 20 h.

Une subvention de près de 750 000 $ pour le CIMEQ

Le Centre d’innovation en microélectronique du Québec (CIMEQ) a terminé l’année 2020 sur une bonne note, lui qui a obtenu, un peu avant Noël, une subvention de l’ordre 742 350 $ de Développement économique Canada pour de l’équipement spécialisé de pointe.

Plus de 300 paniers de Noël pour les étudiants du Collège Lionel-Groulx

La Guignolée pour les étudiants organisée par la Fondation du Collège Lionel-Groulx s’est déroulée le 18 novembre dernier à l’intérieur et aux quatre intersections entourant le Collège Lionel-Groulx. Toutes les règles sanitaires ont été respectées. Une somme de 5 558 $ a été amassée et la Fondation est très reconnaissante de cette générosité.

- PUBLICITÉ -

Finissants en Techniques de bureautique: des mandats administratifs gratuits pour les entreprises

Afin de promouvoir le programme de Techniques de bureautique – Coordination du travail de bureau du Collège Lionel-Groulx, une équipe de finissantes, surnommée Les Collaboratrices, organise un événement virtuel pour faire connaître les services administratifs qu'ils offrent aux gens d'affaires de la région.

Négociations, secteur public: «Les primes doivent devenir permanentes»

Les enseignants de même que le personnel de soutien du Collège Lionel-Groulx et du cégep de Saint-Jérôme, affiliés à la CSN de la région des Laurentides, ont fait savoir leur mécontentement le 29 septembre en manifestant devant l’établissement de Sainte-Thérèse. Le renouvellement de leur convention collective, échue depuis le 30 mars, et les primes d’attraction, qu’ils croyaient ne plus recevoir après le 30 septembre, étaient au cœur de leurs demandes.

- PUBLICITÉ -