- PUBLICITÉ -

Photo Benoît Bilodeau – Yves-Cédric Koyo, coordonnateur du développement économique à la MRC de Deux-Montagnes.

MRC de Deux-Montagnes: Près de 3,4 M$ en soutien pour une centaine d’entreprises

Comme ailleurs au Québec, la MRC de Deux-Montagnes et son service de développement économique ont été appelés ces derniers mois à traiter de nombreuses demandes en lien avec les programmes d’aide mis en place par le ministère de l’Économie et de l’Innovation (MEI) du Québec afin de soutenir les commerçants et entrepreneurs qui faisaient face aux répercussions engendrées par la pandémie de la COVID-19.

Ce sont ainsi plus d’une centaine d’entreprises de la MRC de Deux-Montagnes qui ont obtenu un coup de pouce financier pour les aider à passer au travers la tempête pendant qu’elle déferlait. Au total, ce sont près de 3,4 millions de dollars qui leur ont été versés.

Aide financière et accompagnement

Cette aide a été puisée à même le programme Aide d’urgence aux petites et moyennes entreprises (PAUPME) qui visait, grâce à un prêt d’un montant maximal de 50 000 $, à soutenir le fonds de roulement des PME afin qu’elles soient en mesure de maintenir, de consolider ou de relancer leurs activités.

Et c’est sans oublier le volet Aide aux entreprises en régions en alerte maximale (AERAM) destiné, celui-là, aux entreprises, principalement les restaurants, bars et centres d’entraînement, qui ont dû cesser en totalité ou en partie leurs activités.

La MRC a également octroyé une aide financière totalisant 118 725 $ à 15 organismes (OBNL et coopératives) de son territoire par l’entremise du Fonds d’aide aux organismes affectés par la pandémie de la COVID-19 (FAOC-19). L’objectif de ce fonds était de soutenir des organismes qui n’avaient pas reçu d’autres formes d’aide financière pour compenser leurs pertes de revenus en raison de la pandémie.

«Plus encore, plusieurs dizaines d’entrepreneurs ont profité de l’accompagnement des services de développement local ou des organismes partenaires de la MRC de Deux-Montagnes», d’indiquer Yves-Cédric Koyo, coordonnateur du développement économique à la MRC de Deux-Montagnes.

Ce dernier ne tarit d’ailleurs pas d’éloges à l’égard du personnel de la MRC de Deux-Montagnes qui a dû mettre les bouchées doubles pour traiter toutes les demandes reçues.

«Le professionnalisme et l’écoute des équipes de la MRC a mis en relief la capacité de celle-ci à répondre aux multiples besoins des entrepreneurs et d’intervenir partout sur son territoire. De nombreuses entreprises ont été et continuent d’être soutenues et la reprise s’annonce importante dans notre MRC», de mentionner M. Koyo.

Le travail continu

D’ailleurs, de préciser le coordonnateur, le travail n’est pas terminé et ne fait, au contraire, que commencer avec cette relance de l’économie post-pandémique qui s’amorce au moment même où le virus de COVID-19 semble vouloir battre de l’aile.

«Dans le cadre du déploiement du réseau Accès Entreprise Québec, la MRC de Deux-Montagnes va travailler en collaboration avec ses partenaires locaux, dont IDÉ Saint-Eustache à la mise en œuvre de projets qui permettront de soutenir les entreprises face aux enjeux de la main-d’œuvre. Ainsi, un groupe permanent de travail sur la main-d’œuvre, composé d’une dizaine d’entreprises de la MRC, a été créé dans le but d’appuyer la MRC de Deux-Montagnes et ses partenaires dans la compréhension des enjeux locaux, mais aussi pour déterminer des pistes de solutions locales aux enjeux actuels de la main-d’œuvre, comme, par exemple, le recrutement et la formation» d’illustrer M. Koyo.

Un travail plus que nécessaire, aime à rappeler le coordonnateur du développement économique, quand on sait que les entreprises, après avoir été fortement affectées par la pandémie, doivent toujours conjuguer avec de nombreux enjeux, entre autres ceux associés à la rareté de la main-d’œuvre, au virage numérique, à l’accès au financement ou encore à l’approvisionnement.

Optimiste face à l’avenir

Et même si la pandémie de la COVID-19 a eu un impact négatif sur un nombre important d’entreprises de la région et que le manque de main-d’œuvre constitue un enjeu de taille, un sondage mené justement par la MRC du 19 juillet au 3 aout derniers révèle que «près de 83 % des 48 répondants estimaient avoir un niveau de confiance élevé à l’égard des perspectives de croissance de leur entreprise pour les douze prochains mois».

Ce niveau de confiance s’explique sans doute, en partie à tout le moins, par le fait que les entreprises de la région sont très résilientes et peuvent compter en tout temps sur le service de développement économique de la MRC et ses partenaires locaux.

À cet égard, M. Koyo invite donc les commerçants et entrepreneurs à ne surtout pas hésiter à faire part des enjeux qu’ils traversent actuellement en communiquant au 450 491-1818, poste 232, ou en écrivant à l’adresse courriel yckoyo@mrc2m.qc.ca. Ils auront assurément une oreille attentive pour les écouter.

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

Concours

Concours Gagnez vos sorties resto
- PUBLICITÉ -
Top