- PUBLICITÉ -

Stéphane Pilon, un auteur-compositeur-interprète de Saint-Eustache, participera cet été à l'un de ces «Dimanches EN promenade».

Les «Dimanche sur la promenade» feront place aux «Dimanches EN promenade» cet été

Consignes sanitaires et COVID-19 obligent, la formule des Dimanches sur la promenade que présente chaque année le Service des arts et de la culture de la Ville de Saint-Eustache sur la promenade Paul-Sauvé prendra une toute nouvelle forme, alors que ce sont les artistes eux-mêmes qui se déplaceront dans les parcs ou devant certaines résidences pour personnes âgées de Saint-Eustache.

En effet, par l’entremise de quatre tournées prévues certains dimanches de l’été à venir, Émile Bilodeau, Stéphane Pilon, Marcus Berthold et des artistes du FestivalOpéra des Grandes Laurentides se déplaceront chacun dans environ quatre quartiers eustachois pour s’y produire.

«L’itinéraire ne sera pas dévoilé au public préalablement, afin de ne pas favoriser les rassemblements et créer un effet de surprise. Les gens qui apercevront par hasard ces représentations seront invités à conserver la distance de deux mètres entre eux afin d’assurer le bon déroulement des performances», d’expliquer la nouvelle coordonnatrice du Service des arts et de la culture de la Ville de Saint-Eustache, Sophie Tessier, au sujet de cette 16e saison des Dimanches sur la promenade.

Les artistes invités

Bien connu pour sa chanson J’en ai plein mon cass, que l’on a découverte sur son premier album Rites de passage (2017), Émile Bilodeau est notamment du nombre des invités de ces Dimanches EN promenade, tout comme l’Eustachois Stéphane Pion, récipiendaire, en l’an 2000, du prix Cybèle de la Relève au Gala de la culture de Saint-Eustache à qui l’on doit Neige rouge, une chanson hommage aux patriotes de Saint-Eustache.

Marcus Berthold, un auteur-compositeur-interprète de Montréal qui a sorti son premier EP, Dévissé de partout, au mois de janvier dernier, de même que des artistes lyriques du FestivalOpéra des Grandes Laurentides, nouvelle appellation du FestivalOpéra de Saint-Eustache, auront aussi l’occasion de se promener de quartier en quartier.

Notons, enfin, que les prestations de ces différents artistes seront également captées sur vidéo et feront l’objet de courtes capsules qui pourront, par après, être visionnées sur la page [www.facebook.com/VilleSaintEustache].

Aussi, il est bon de prendre note que les dates de ces quatre représentations dominicales demeurent secrètes afin de ne pas occasionner de rassemblements et que celles-ci pourraient être reportées en cas d’intempéries.

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

- PUBLICITÉ -
Top