- PUBLICITÉ -
Entete Culture

La tradition était de retour dans le Vieux-Saint-Eustache

Festival de la galette et des saveurs du terroir

Le Festival de la galette et des saveurs du terroir conviait les amoureux d’histoire, de culture et de saveurs d’ici dans le Vieux-Saint-Eustache, la fin de semaine dernière. Certains dignitaires, dont le président de la Corporation du moulin Légaré, Michel Goyer, tenaient à accueillir en discours les centaines de convives, le samedi 15 septembre au coup de midi.

«Il me fait très plaisir d’être ici aujourd’hui pour vous souhaiter la bienvenue au Festival de la galette et des saveurs du terroir, grande fête populaire à caractère familial, organisée par la Corporation du moulin Légaré en collaboration avec la Ville de Saint-Eustache, la Table de concertation agroalimentaire des Laurentides et les Artisans en métiers d’art de Saint-Eustache. Cet événement permet à des milliers de personnes annuellement de découvrir l’histoire et le patrimoine du Vieux-Saint-Eustache» , déclare sur scène le président, avant d’ajouter que cette activité réunit, chaque année, près de 30 producteurs agroalimentaires.

À ceux-ci s’ajoutent plus de 160 artistes, 60 artisans, 50 interprètes en patrimoine, ainsi que des centaines de bénévoles dévoués. En tout, c’est plus de 30 activités qui sont offertes gratuitement sur les différents sites du festival.

Défi têtes rasées

Depuis trois années maintenant, Leucan peut compter sur la collaboration généreuse de la Corporation du moulin Légaré et du Festival de la galette et des saveurs du terroir pour tenir un Défi têtes rasées, événement présenté par PROXIM. Collectivement, les participants ont réussi à amasser un montant de 12 000 $, le dimanche 16 septembre.

«La journée a pris un tournant bien particulier en l’absence de Loudovick Gauthier âgé de 12 ans, qui était le jeune porte-parole de Leucan pour l’événement. Il ne pouvait malheureusement être présent puisque, suite à une récidive de sa leucémie aiguë lymphoblastique, il est en attente d’une importante greffe» , de souligner les organisateurs, par voie de communiqué.

On assure que, tout au long de la journée, un élan de solidarité a envahi les participants du Défi qui ont envoyé de bonnes ondes positives à ce jeune homme. Jean-François Gauthier, barbier de l’événement et père de Loudovick, est lui aussi passé sous le rasoir. De plus, presque tous les bénévoles sur place étaient des membres de la famille et des amis de l’enfant porte-parole.

C’est d’ailleurs la conseillère municipale de la Ville de Saint-Eustache Michèle Labelle qui agissait à titre de présidente d’honneur pour ce défi: «Elle-même survivante d’un cancer et étant une personne impliquée dans sa communauté, elle n’a pas hésité une seconde avant d’accepter ce rôle. Mme Labelle a amassé une impressionnante somme de 1 690 $ pour les enfants atteints de cancer.»

- PUBLICITÉ -

Nos chroniques

La dernière édition

- PUBLICITÉ -
Top