- PUBLICITÉ -

Le candidat Maikel Mikhael en compagnie du sénateur Claude Carignan et de sa forte délégation de Rivière-des-Mille-Îles lors du deuxième conseil général, section Québec, du Parti conservateur.

Une vingtaine de délégués ont accompagné Maikel Mikhael

C’est avec plus d’une vingtaine de délégués que Maikel Mikhael, candidat conservateur de Rivière-des-Mille-Îles, était accompagné lors du deuxième conseil général, section Québec, du Parti conservateur qui s’est tenu les 26 et 27 avril derniers à Victoriaville.

Sous le thème Un leader, une équipe, prêts à gouverner, les membres de l’équipe de Maikel Mikhael se sont joints aux quelques 800 délégués venus de partout au Québec pour assister à ce conseil général pré-électoral.

Le chef du parti Andrew Scheer a, entre autres, annoncé que le plan environnemental du PCC serait dévoilé avant la fin des travaux parlementaires, donc d’ici la fin juin. Pour le candidat conservateur dans Rivière-des-Mille-Iles, c’est une excellente nouvelle.

«Lors de mon porte-à-porte, la protection de l’environnement est un des sujets qui revient le plus souvent, et pas seulement par les jeunes, toutes les couches de la population sont préoccupées par cet enjeux et je les rassure en leur affirmant que nous aurons un plan solide, crédible, réaliste et audacieux. J’ai donc vraiment hâte de pouvoir le présenter aux électeurs et aux électrices de notre circonscription», a déclaré Maikel Mikhael.

Ce conseil général a aussi été l’occasion de présenter les candidats et candidates désignés à ce jour. Le lieutenant politique pour le Québec, Alain Rayes, était fier d’annoncer qu’à ce jour, 56 candidats sont déjà sur le terrain, ce qui représente près de 72 % de candidats désignés au Québec, et de ce nombre, 41% sont des femmes.

«Nous entrons en zone paritaire et j’en suis très heureux. Toutefois, tous nos candidats, sans égard à leur sexe, sont des personnes enracinées dans leur communauté, compétentes, intègres et dynamiques. Leur énergie est contagieuse, ce qui contribuera, j’en suis persuadé, à créer cette vague bleue que nous voyons venir», de soutenir le député Alain Rayes.

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

Section concours

- PUBLICITÉ -
Top