- PUBLICITÉ -

Le maire de Saint-Eustache, Pierre Charron.

Saint-Eustache: un excédent de 12,9 M$ pour l’année 2020

Au terme d’une année 2020 «totalement hors norme», marquée – faut-il le rappeler? –par une pandémie mondiale, le maire Pierre Charron a déposé le rapport faisant état de la situation financière de la Ville de Saint-Eustache, lequel montre, entre autres, que l’excédent de fonctionnement consolidé s’est chiffré à 12,9 M$, que les surplus, fonds et réserves totalisent maintenant 25,6 M$ et que la dette brute municipale s’élève dorénavant à 107 M$.

«Le rapport […]  témoigne de la rigueur apportée à la gestion des finances publiques et du soin apporté à donner à la Ville tous les leviers nécessaires à son développement et à l’amélioration de la qualité de vie de ses citoyens», a commenté M. Charron, pour qui la situation financière de sa ville se veut «vraiment aussi saine qu’il est possible de l’être».

Les chiffres

Tout d’abord, l’excédent de fonctionnement consolidé de la Ville se chiffre, au 31 décembre 2020, à 12,9 M$, un résultat qui s’explique en raison «de facteurs non récurrents et tout à fait exceptionnels, OKdont l’aide gouvernementale de 4,3 M$ en support à la COVID-19 et les ventes de terrains, qui comptent pour 3,8 M$. À ces chiffres s’ajoutent 2,9 M$ en droits de mutation, 243 000 $ en revenus provenant de la délivrance des permis et 2,5 M$ en économies de diverses dépenses, en raison du contexte de pandémie», de préciser M. Charron en présentant, en mai dernier, les faits saillants de ce rapport.

Quant aux surplus, fonds et réserves, ils se chiffrent, au terme de cet exercice financier 2020, à 25,6 M$, comparativement à 5,1 M$ en 2017. Encore là, différents facteurs expliquent ces surplus accumulés, entre autres l’excédent de fonctionnement de l’exercice 2020. «D’autre part, les ventes de terrains réalisées les années précédentes, notamment dans l’Innoparc Albatros, nous ont permis de nous constituer une réserve des plus sécurisantes pour l’avenir. Il s’agit là d’un gage rassurant pour l’avenir», de se réjouir M. Charron qui se félicite de voir la Ville disposer «d’une marge de manœuvre suffisante et sécurisante pour faire face aux aléas et aux imprévus».

Pour ce qui est de la dette brute municipale, incluant la dette des organismes contrôlés (18,4 M$), elle s’élevait à 107,5 M$ à la fin de l’année 2020. «[C’est une] baisse substantielle de 5,5 M$ en quatre ans. Une réelle performance, et ce, sans que soient compromis aucunement le développement et le déploiement de mesures et de projets», de mentionner M. Charron.

COVID-19 et projets réalisés

Le maire de Saint-Eustache a profité de la présentation de ce rapport financier pour rappeler les différentes mesures de soutien à la population prises par son administration pour faire face à cette pandémie de la COVID-19. «Notre priorité durant cette année a été de soutenir nos concitoyens affectés, de toutes les manières possibles», a-t-il dit à cet égard.

M. Charron a aussi, avant de remercier l’ensemble des personnes, cadres, employés municipaux et citoyens impliqués au sein des commissions et comités de la Ville pour leur contribution à ces résultats financier, tenu à souligner quelques-uns des projets réalisés au cours de la dernière année, avec, en tête de liste, l’achat et la revente du terrain de l’Autodrome St-Eustache à l’entreprise Barrette Structural.

«En saisissant cette opportunité, […], les activités sur le terrain de l’Autodrome sont désormais beaucoup plus compatibles avec celles du milieu agricole. De plus, la revente du terrain […] permet de créer 100 nouveaux emplois et de rapporter à la Ville des revenus de taxes supérieurs à ceux de l’Autodrome. Enfin, [cela] aura permis de générer des profits de près de 800 000 $», a-t-il ajouté.

Pour prendre connaissance de l’allocution du maire Charron et du rapport financier de l’année 2020. Il suffit de se rendre sur le [www.saint-eustache.ca], sous les onglets <<Mairie/ Budget>>.

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

- PUBLICITÉ -
Top