- PUBLICITÉ -

Le maire de Saint-Eustache, Pierre Charron, et le conseiller municipal du quartier des Îles, Raymond Tessier, en compagnie du ministre de l’Environnement et de la Lutte aux changements climatiques du Québec, Benoit Charette.

Saint-Eustache poursuit son programme de correction des surverses

Aide financière de 1,1 M$

La Ville de Saint-Eustache poursuit cette année encore son programme de correction des surverses par la réhabilitation de conduites unitaires et par l’installation de nouveaux égouts pluviaux sur les 43e, 44e et 45e Avenues, afin d’éliminer le problème de débordement qui survient à la suite de fortes précipitations.

Pour ces travaux à être réalisés en 2021, la Ville bénéficiera de subventions totalisant plus de 1,1 million de dollars en provenance du programme Fonds pour l’infrastructure municipale d’eau (FIMEAU) du ministère des Affaires municipales et de l’Habitation du Québec.

À Saint-Eustache, comme dans de nombreuses municipalités au Québec, la présence d’égouts unitaires dans certains secteurs de la ville entraîne une réaction appelée «surverse», soit un débordement d’eaux usées, à la suite de fortes pluies ou de fortes chutes de neige, l’égout combiné ne pouvant suffire à contenir le surplus d’eau. Jusqu’au début des années 70, il était d’usage d’installer ce type d’égout unitaire dans les secteurs résidentiels. Or, depuis quelques années, les changements climatiques accentuent encore le phénomène et rendent incontournables les interventions pour remplacer ce type d’égout unitaire par des conduites distinctes.

«Le remplacement de ces infrastructures est cependant extrêmement coûteux. Nous sommes donc très heureux de pouvoir compter sur l’aide financière du MAMH pour nous attaquer à ce phénomène de surverse, ce qui nous permet de résoudre une problématique pour les résidents des rues affectées et de protéger efficacement l’intégrité de nos rivières», de dire le maire de Saint-Eustache, Pierre Charron.

«Cette annonce réitère l’importance que nous accordons à l’environnement, mais aussi à la sécurité des personnes et de leurs biens. La mise aux normes et la modernisation des infrastructures de gestion des eaux usées, dans le comté de Deux-Montagnes comme partout ailleurs au Québec, demeurent prioritaires pour notre gouvernement. Nous sommes très fiers de contribuer à la réalisation de projets porteurs en collaboration avec nos partenaires municipaux», fait valoir le ministre de l’Environnement et de la Lutte aux changements climatiques du Québec, Benoit Charette.

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

- PUBLICITÉ -
Top