- PUBLICITÉ -

La députée Linda Lapointe pose en compagnie de deux représentants du Mouvement Desjardins, dont Guy Cormier, président et chef de la direction.

Linda Lapointe participe au Comité pour étudier la fuite de données de Desjardins

Le 15 juillet dernier se réunissait à Ottawa, le Comité permanent de la sécurité publique et nationale (SECU) qui avait pour mandat d’étudier la fuite de données chez le Mouvement Desjardins. La députée de Rivière-des-Mille-Îles Linda Lapointe, remarquant la préoccupation des citoyens et citoyennes à l’égard de cet enjeu, s’est portée volontaire pour remplacer un collègue membre de ce comité.

«J’ai discuté avec plusieurs concitoyens dans ma circonscription, qui comprend Deux-Montagnes, Saint-Eustache, Boisbriand et Rosemère, et ils sont très inquiets. […] C’est pour cela que j’ai accepté avec empressement d’être ici aujourd’hui […]», a expliqué Madame Lapointe.

Plusieurs experts se sont présentés devant le comité afin d’analyser les modalités autour de l’événement survenu chez Desjardins en juin dernier. Parmi ceux-ci se trouvaient, entre autres, le Ministère des Finances et l’Agence du revenu du Canada.

Deux représentants du Mouvement Desjardins ont également assisté à la rencontre afin de répondre aux interrogations des députés. Guy Cormier, président et chef de la direction, s’est montré ravi des actions prises par son organisation et exprime que leur priorité est d’accompagner et de protéger tous les membres touchés.

 

Nouvelles mesures

Les nouvelles mesures comprennent:

 

– Une adhésion automatique et sans frais à une protection à vie contre les transactions financières non autorisées et le vol d’identité pour tous les membres.

– L’inscription à Equifax de quatre façons: sur le site internet d’Equifax, par le service téléphonique d’AccèsD, par l’application Web et mobile d’AccèsD et directement dans les caisses Desjardins en parlant avec un conseiller.

– La mise en place de mesures additionnelles pour confirmer l’identité des personnes lorsqu’elles font appel à leurs services et une vigie constante de l’ensemble des comptes bancaires.

– Une protection allant jusqu’à 50 000 $ pour compenser des frais que les membres auraient pu subir, comme une perte de salaire.

 

«Malgré qu’il leur reste encore à prouver leur efficacité, je suis satisfaite des mesures prises par le Mouvement Desjardins et je demeurerai à l’affut de tout dénouement qui surviendra dans ce dossier», a annoncé Linda Lapointe.

 

- PUBLICITÉ -

Nos chroniques

La dernière édition

Section concours

Concours Voyage  forfait tout inclus avec Air Transat
- PUBLICITÉ -
Top