- PUBLICITÉ -
Une journée spéciale en compagnie de Léa Tessier

Photo Nicolas T. Parent

Léa Tessier, en compagnie d’un groupe de jeunes patineurs en herbe.

Photo Nicolas T. Parent

Léa Tessier.

Une journée spéciale en compagnie de Léa Tessier

CPVRRN

Le Club de patinage de vitesse de Rosemère–Rive-Nord (CPVRRN), regroupant des athlètes de tous âges et niveaux issus des villes de Blainville, Boisbriand, Lorraine, Rosemère, Sainte-Anne-des-Plaines, Sainte-Thérèse et Saint-Eustache, a organisé une traditionnelle journée portes ouvertes, le dimanche 11 novembre, à l’aréna municipal de Rosemère. Les jeunes participants ont eu la chance de rencontrer en personne une patineuse de la région, faisant partie de l’élite au pays, Léa Tessier.

«Je voulais revoir l’aréna de mon enfance, surtout les jeunes. C’est particulier de revenir ici, c’est un endroit rempli de beaux souvenirs!» mentionne l’athlète originaire de Blainville, elle qui a déjà fait sa marque dans le passé en tant que membre du CPVRRN. Rappelons que Léa s’est taillé une place sur l’équipe nationale à la suite d’excellents résultats obtenus aux deux sélections nationales séniores, durant la saison 2017-12018. Elle fait maintenant partie de l’équipe nationale de développement qui se préparera durant les quatre prochaines années, pour les Jeux olympiques de Beijing, en 2022.

Deux compétitions internationales

Notons également que Léa Tessier a représenté son pays lors de deux compétitions internationales en sol européen, dernièrement, soit aux Pays-Bas et en Italie.

Visitez lamoisson.com
- Publicité -

Lors du premier rendez-vous, sept pays étaient représentés par 63 athlètes (23 féminins et 40 masculins), tels les Pays-Bas, l’Italie, la Hongrie, l’Israël, la Lettonie, la Belgique et le Canada. Seul ce dernier était représenté par des athlètes uniquement identifiés NextGen, d’âge junior (19 ans et moins).

Certains pays alignaient des athlètes ayant participé aux derniers Jeux olympiques d’hiver de 2018, à Pyeongchang. Il s’agissait, du côté masculin, des Hongrois Shaoang Liu et son frère Shaolin Liu, le Néerlandais Sjinkie Knegt, et du côté féminin, l’Hongroise, Petra Jászapáti, les Néerlandaises Yara Van Kerkhof et Suzanne Schulting.

Léa a obtenu d’excellents résultats dans ce contexte de compétition très relevé: 10e au 1 500 mètres, division A, 1re au 500 mètres, division B, et 10e au 1 000 mètres, division A.

L’équipe féminine canadienne a terminé 3e du classement général par les points, décrochant ainsi la médaille de bronze, derrière la Hongrie (2e) et les Pays-Bas (1re). Cette formation était composée de Danaé Blais, Mégane Boudrias, Léa Chamberland d’Ostie et de Léa Tessier.

Du 19 au 21 octobre dernier, Léa s’est à nouveau illustrée tant sur le plan individuel qu’au relai féminin 3 000 mètre, lors du deuxième rendez-vous en sol italien.

Lors de cette compétition internationale junior, des athlètes âgés entre 17 et 19 ans provenant de 12 pays se mesuraient entre eux: Italie, Allemagne, Suède, Russie, Hongrie, Suisse, Pologne, Pays-Bas, Luxembourg, Bolivie, France et Canada.

Léa a connu de très belles performances, terminant 3e au classement général et 2e au relais 3 000 mètres féminin.

Son parcours en Europe aura duré un peu plus de deux semaines. Un séjour sur le vieux continent qui aura été pour elle, tant sur le plan athlétique que personel, une expérience des plus enrichissantes.

Léa a maintenant rendez-vous aux championnats canadiens juniors qui auront lieu à Calgary, les 14, 15 et 16 décembre 2018. L’enjeu, lors de cette compétition, sera d’obtenir un laissez-passer pour les championnats du monde juniors ISU qui se dérouleront à Montréal, à l’aréna Maurice Richard, les 25, 26 et 27 janvier 2019.

Pour suivre Léa dans son évolution, rendez-vous au [http://www.leatessier.com].

À la recherche de membres!

Cela dit, le président du CPVRRN, Sébastien Paquette se disait fier de voir les jeunes présents et nombreux à la journée portes ouvertes, dédiée à ceux et celles qui souhaitent chausser les patins à longue lame et vivre l’expérience du patinage de vitesse, une discipline d’hiver qui reste encore trop méconnue dans la région.

M. Paquette tenait d’ailleurs à préciser que le club est à la recherche de membres en ce moment même et qu’il est toujours possible de s’inscrire.

Il invite les gens intéressés sur le site Internet du club de patinage de vitesse, au [http://www.cpvrrn.org].

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

Section concours

Concours IGA Lamoureux
- PUBLICITÉ -
Top