- PUBLICITÉ -

Photo Matthew Manor (courtoisie) – À bord de sa voiture #74, Kevin Lacroix a à la fois connu satisfaction et déception sur le circuit du Sunset Speedway.

NASCAR Pinty’s: un Kevin Lacroix à la fois satisfait et déçu

Le pilote Kevin Lacroix a pris part aux deux premières épreuves de la saison de NASCAR Pinty’s dimanche dernier sur la piste ontarienne du Sunset Speedway, une ovale de 1/3 mille. L’équipe Bumper to Bumper a débuté l’année en force en terminant en 4e position lors du Frontline Workers 125, lors de la première épreuve de la journée.

Toutefois, lors de la seconde épreuve, en début de soirée, Lacroix a subi un ennui mécanique vers le 30e tour du General Tire 125, ce qui a mis un terme prématuré à sa journée de travail.

Pourtant, le pilote de la voiture #74 Bumper to Bumper / Lacroix Tuning avait inscrit le meilleur temps lors des essais réalisés un peu plus tôt dimanche, puis la 5e position lors de la séance de qualifications.

«Ça allait très bien lors des essais, mais j’ai manqué mon coup lors de la séance de qualifications, ce qui explique mon cinquième temps», d’expliquer, dans un communiqué de presse, le pilote de Saint-Eustache.

Résumé du Frontline Workers 125

Ce fut une course haute en action à tous les niveaux lors de la première épreuve qui comportait 125 tours. Kevin Lacroix a mené une chaude lutte aux pilotes autour de lui lors de la première moitié de la course, restant ainsi entre la 7e et 5e position. Ces batailles ont toutefois ralenti son ascension alors qu’il était pris dans le trafic puisque le train de voiture était très serré. Cependant, lors d’une relance à la mi-course, Lacroix s’est frayé un passage jusqu’en haut du peloton, évitant de justesse une voiture sortie de piste.

Lacroix s’est frotté à Andrew Ranger, Treyton Lapcevich et Peter Shepherd III; et tous espéraient la tête du peloton. C’est finalement en 4e position que l’Eustachois de 32 ans a terminé l’épreuve, alors qu’il luttait avec Alex Tagliani.

«La course s’est bien déroulée, sauf que j’étais pris dans le trafic. Il était donc difficile de revenir à la charge», de mentionner Lacroix. «Lorsque j’effectuais des dépassements, il y avait souvent une neutralisation et je perdais donc la place gagnée. Par contre, lorsque j’ai finalement pu aller en avant du peloton, tout allait bien et la vitesse était là», d’ajouter celui-ci

Résumé du General Tire 125

Puis, en soirée, lors du General Tire 125, Kevin Lacroix s’élançait de la 7e position. Encore une fois, le pilote originaire de Saint-Eustache était pris dans le trafic, mais parvenait tout de même à tirer son épingle du jeu et à remonter le peloton.

Le pilote explique que « j’étais encore une fois pris dans le trafic, mais tout allait très bien. Ça a pris plusieurs tours pour dépasser Alex Tagliani, nous étions côte à côte pendant quelque temps. Par contre quand j’ai pu finaliser mon dépassement, j’ai réussi à aller plus vite et je remontais sur les quatre premiers. Toutefois ma course s’est terminée au 30e tour à cause d’un bris mécanique. Ce n’était pas notre journée!»

Kevin Lacroix se dit tout de même confiant pour la prochaine épreuve qui sera disputée le dimanche 15 août prochain dans les rues de Trois-Rivières.  «J’ai toujours été très à l’aise au Grand Prix de Trois-Rivières J’espère donc pouvoir terminer sur le podium, et même remporter la course. Ça sera agréable de voir des fans dans les estrades, et j’ai surtout hâte de voir tous les invités qui porteront un chandail rouge Bumper to Bumper pour encourager notre équipe!», de dire le pilote.

Notons, enfin, que le Frontline Workers 125 sera présenté sur les ondes de TSN le dimanche 8 août, à 13 h, et sur RDS2 le vendredi 13 août, à 21 h 30. L’épreuve du General Tire 125 sera diffusée, quant à elle, le dimanche 15 août, à 11 h sur les ondes de TSN, et le lundi 23 août, à 19 h sur RDS 2.

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

- PUBLICITÉ -
Top