- PUBLICITÉ -
Marine et Alexandre récoltent la médaille d’argent

Marine Et Alexandre Récoltent La Médaille D’argent

Marine Et Alexandre Récoltent La Médaille D’argent
Marine Et Alexandre Récoltent La Médaille D’argent

Marine et Alexandre récoltent la médaille d’argent

Championnats canadiens de patinage

À l’occasion des Championnats nationaux de patinage Canadian Tire 2018 qui avaient lieu à Vancouver du 8 au 14 janvier, le couple formé des patineurs Marine Pouliot, 13 ans, de Lorraine, et Alexandre Simard, 17 ans, de La Pocatière, a accédé à la 2e marche du podium, décrochant ainsi le titre de vice-champions canadiens dans la catégorie novice.

Les patineurs, qui s’entraînent à l’École Excellence Rosemère et qui sont tous deux inscrits au programme sport-études de l’école secondaire Saint-Gabriel de Sainte-Thérèse, ont été devancés par Brooke McIntosh, de Toronto, et Brandon Toste, de Mississauga qui, grâce à leur performance, ont établi un record canadien à ces championnats. Qu’à cela ne tienne, Marine et Alexandre, qui ne patinent ensemble que depuis à peine sept mois, ont de quoi être fiers de cette 2e place, eux qui s’entraînent tous les jours de la semaine, de 13 h à 16 h, à l’aréna de Rosemère où nous les avons rencontrés, mercredi.

«Nous travaillons fort jour après jour. C’est certain que ça aide!» lance Alexandre pour expliquer cet excellent résultat.

«C’est sûr que ça aide, renchérit Marine, mais il y a aussi le fait qu’Alex et moi nous nous entendons super bien. Nous sommes capables de nous le dire lorsqu’il y a des problèmes. La communication entre nous est très bonne!»

Une première compétition internationale

Titre de vice-champion canadien novice en poche, le couple s’envolera pour l’Italie, au début d’avril, pour prendre part à leur première compétition internationale. Aux dires de leur entraîneur à l’École Excellence Rosemère, Yvan Desjardins (photo de la une)ces premiers coups de patin donnés outre-mer leur seront bénéfiques pour la poursuite de leur carrière.

«C’est une compétition de développement. On veut leur donner de l’expérience, qu’ils sachent ce que c’est de voyager, de composer avec le décalage horaire. C’est un peu un genre de pratique en vue de leur participation à d’autres compétitions internationales» , de dire M. Desjardins.

Ce dernier est bachelier en éducation physique et originaire de Boisbriand. Il fut notamment membre des équipes nationales seniors et juniors de patinage artistique avant d’ouvrir son école de patinage à Rosemère en 1998, en compagnie de sa conjointe, Claudine Morency. Il est également à l’origine, il y a de cela une dizaine d’années, de la création du programme sport-études à l’école Saint-Gabriel.

«La création de ce programme nous a permis de développer des patineurs qui participent aujourd’hui à des compétitions internationales» , ajoute l’entraîneur qui voit notamment au développement des jeunes patineurs Nicolas Nadeau et Joseph Phan, pour ne nommer que ceux-là, en qui l’on fonde beaucoup d’espoir. Tous les deux connaissent d’ailleurs déjà beaucoup de succès sur la scène internationale.

Quant à Marine et Alexandre, est-ce qu’Yvan Desjardins croit en leur chance d’être des Jeux olympiques de 2022 à Pékin, souhait exprimé par les deux patineurs en entrevue?

«Ils ont le potentiel aux niveaux physique et technique, dit-il. Ils devront toutefois aller chercher un peu plus de solidité, mais il faut se rappeler que ça ne fait que sept mois qu’ils patinent ensemble et qu’ils poursuivront donc leur développement au cours des prochaines saisons.»

Pour en apprendre davantage au sujet de l’École Excellence Rosemère ou pour s’informer sur les cours qui y sont offerts, il suffit de visiter leur page Facebook.

Array
- PUBLICITÉ -

La dernière édition

Section concours

La meilleur des aventures sucrées
- PUBLICITÉ -
Top