- PUBLICITÉ -

Résultats de recherche pour: Simon Marcil

Les députés des Basses-Laurentides célèbrent les bénévoles de leur circonscription

Les députés Luc Desilets (Rivière-des-Mille-Îles), Louise Chabot (Thérèse-De Blainville) et Simon Marcil (Mirabel) s’unissent pour célébrer les bénévoles qui oeuvrent au sein des organismes de leur circonscription dans le cadre de la Semaine de l’action bénévole, qui se tient du 18 au 24 avril.

Catherine Lefebvre sera cette fois candidate conservatrice dans son patelin

Battue une première fois dans Bourassa, lors des élections fédérales d’octobre 2019, à titre de candidate conservatrice, Catherine Lefebvre sera à nouveau sur les rangs, toujours avec le Parti conservateur du Canada (PCC), cette fois dans la circonscription de Mirabel qui l’a vu grandir.

La relance du Québec passe par la relance de sa culture, estime le Bloc Québécois

Les députés des Basses-Laurentides, Simon Marcil (Mirabel), Louise Chabot (Thérèse-De Blainville) et Luc Desilets (Rivière-des-Mille-Îles) demandent au gouvernement Trudeau de soutenir les efforts du Québec pour relancer les arts de la scène de manière prévisible et sécuritaire pour les différents acteurs de l’industrie créative, tant sanitairement que financièrement.

Le Bloc Québécois réclame un plan pour protéger les commerces indépendants

Alors que la vaccination permet d’espérer prudemment une sortie de pandémie au cours des prochains mois, Yves-François Blanchet, chef du Bloc Québécois, et les députés des Basses-Laurentides, Louise Chabot (Thérèse-De Blainville), Luc Desilets (Rivière-des-Mille-Îles) et Simon Marcil (Mirabel), demandent au fédéral de déployer un plan pour protéger les petits commerces indépendants, dont beaucoup risquent de ne pas survivre à la crise. Le Bloc Québécois formule plusieurs propositions pour y arriver.

Jean-Denis Garon estime que la circonscription de Mirabel lui ressemble

Même s’il n’y réside pas pour le moment, l’économiste Jean-Denis Garon estime que la circonscription fédérale de Mirabel, dans laquelle il tentera de se faire élire à titre de candidat du Bloc québécois, lors des prochaines élections fédérales, lui va comme un gant et qu’il s‘y sent déjà comme chez lui. D’où sa décision de s’y présenter.

- PUBLICITÉ -

Humanité, solidarité, courage et leadership

Les députés bloquistes des Basses-Laurentides, Louise Chabot (Thérèse-De Blainville), Luc Desilets (Rivière-des-Mille-Îles) et Simon Marcil (Mirabel), tiennent à rendre hommage aux femmes et au rôle exceptionnel qu’elles jouent au front depuis le début de la pandémie, à l’occasion de la Journée internationale des droits des femmes.

Le Bloc Québécois formule ses demandes pour le prochain budget

Le chef du Bloc Québécois,Yves-François Blanchet, et les députés bloquistes des Basses-Laurentides, Simon Marcil (Mirabel), Louise Chabot (Thérèse-De Blainville) et Luc Desilets (Rivière-des-Mille-Îles), ont présenté les demandes du parti au terme d’une consultation virtuelle qui les a néanmoins menés aux quatre coins du Québec auprès de nombreux secteurs d’activité économique. Pour le Bloc Québécois, ce budget fédéral doit être celui de la fin de pandémie, mais aussi, et surtout celui de la relance de l’activité économique au Québec, surtout des petites entreprises à propriété locale qui sont le visage économique de nos communautés.

Cabanes à sucre: un cri du coeur entendu par les députés bloquistes des Basses-Laurentides

Avec l’arrivée de la saison des sucres, les députés bloquistes des Basses-Laurentides, Simon Marcil (Mirabel), Louise Chabot (Thérèse-De Blainville) et Luc Desilets (Rivière-des-Mille-Îles), unissent leur voix à celle de l’Association des salles de réception et érablières du Québec (ASEQC) afin de manifester leur appui envers les cabanes à sucre du Québec, durement touchées depuis le début de la pandémie. Depuis un an, c’est le quart d’entre elles qui ont dû cesser leurs activités agrotouristiques.

- PUBLICITÉ -