- PUBLICITÉ -
La pièce Broue est présenté à la salle Le Zénith, à Saint-Eustache

Un sketch pour le moins rigolo avec Fernand et Roger en compagnie de leur nouvel ami anglais, Peter. (Crédit photo Jean-Guy Thibodeau)

Une p’tite Broue avant de partir, les gars?

Après avoir joué depuis le mois de mai 1979 plus de 3 300 fois la pièce Broue, les comédiens Marcel Gauthier, Marc Messier et Michel Côté tireront finalement, au cours du présent mois d’avril, leur révérence. Car, c’est maintenant officiel, le trio présentera une 3 322e et dernière représentation de Broue le 22 avril prochain, à Sherbrooke. Mais, avant de laisser tomber le rideau de façon définitive, les trois comédiens ont effectué, au mois de mars, une halte de deux soirs à la salle Le Zénith, à Saint-Eustache, pour y offrir leurs 3 309e et 3 310e représentations.

Et, encore une fois, c’est dans une salle comble que Marcel Gauthier, Marc Messier et Michel Côté ont incarné les fameux piliers de taverne qui se succèdent dans cette plus que célèbre pièce de théâtre. Et, encore une fois, plus de la majorité, sinon les deux tiers des spectateurs présents à la 3 310e représentation ont levé la main pour signifier, comme on l’avait demandé avant que les comédiens effectuent leur entrée sur scène, qu’ils voyaient la pièce pour la toute première fois. Les autres se payaient ce plaisir pour une deuxième, et même pour une troisième fois et plus!

Un régal d’humour

Car, disons-le, la pièce est un petit régal d’humour, tournant autour d’une dizaine de sketches mettant en vedette les habitués d’une taverne. Et c’est avec l’arrivée de Verrue, dès l’ouverture de la taverne à 8 h, que la pièce débute avec force. Personnifié par un Michel Côté qui vole presque la vedette à ses comparses grâce à ses nombreuses mimiques, Verrue, plus qu’un habitué de l’endroit, s’avère un personnage pour le moins coloré. Et, déjà, les premiers rires s’élèvent dans la salle. Ça ne cessera d’ailleurs pas de la soirée!

Qui plus est, les différents personnages qui se succéderont ne manquent pas de panache, qu’il s’agisse de Pointu qui raconte son fameux voyage à Niagara Falls, Roger et Fernand qui conversent du mieux qu’ils peuvent en anglais avec Peter, Rod et Louis qui occupent la taverne ou encore Gérard qui initie son fils Léo au monde de la taverne.

Presque 40 ans ont passé depuis la toute première représentation de cette pièce qui ne devait, au départ, prendre l’affiche qu’un mois. Fort heureusement, cela aura duré beaucoup plus longtemps que prévu, pour le plus grand plaisir de milliers et de milliers de spectateurs. Et un peu plus de 1 400 se sont ajoutés, le temps de deux soirs à Saint-Eustache, à cette longue liste.

On va, bien sûr, s’ennuyer de ce trio de comédiens et de leurs cpersonnages, mais gageons qu’on les reverra d’ici peu sur… DVD!

D’ici là, on offre aux gars, avant leur départ, une bonne broue!

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

Section concours

Concours IGA Lamoureux
- PUBLICITÉ -
Top