- PUBLICITÉ -
critique cinéma

Dans ce film, Emma Watson, ici avec ses parents (le regretté Bill Paxton et Glenne Headly), interprète une jeune employée qui a accepté d’être vue en tout temps et en direct avec ses abonnés 24 heures sur 24.

Le Cercle: Le pouvoir de tout changer

Avoir accès à de l'information rapidement fait maintenant partie de notre quotidien. Les plus jeunes se demandent même comment on faisait avant l'arrivée d'Internet! En seulement quelques années, la démocratisation de la connaissance a fait un pas de géant. Quelles seront les conséquences si cette quête du savoir va encore plus loin?

Mae (Emma Watson), une étudiante récemment diplômée, est engagée par The Circle. Alors qu’elle prend de plus en plus d’essor dans cette société, le dirigeant (Tom Hanks) lui propose de participer à une expérience révolutionnaire. Avec le tout nouveau modèle de caméra miniature qui permet d’être branché en tout temps sur le monde, elle sera en direct avec ses abonnés 24 heures sur 24. Désormais, tous les choix que Mae fera rejailliront sur sa famille (Glenne Headly et le regretté Bill Paxton), ses amis (Karen Gillan et Ellar Coltrane) et sur l’humanité entière.

Il s’agit du cinquième long-métrage du réalisateur James Ponsoldt (The Spectacular Now), d’après le best-seller de Dave Eggers. J’avoue que d’être autant mis à nu face au reste de la planète m’inquiète. Nous le sommes déjà à un certain niveau, mais ça reste encore dans l’anonymat.

Dans l’optique de respecter le slogan de l’entreprise The Circle, Savoir est bon, mais tout savoir est mieux, la notion de vie privée devient un mensonge face à la population.

Le sujet est bien intéressant et nous fait questionner sur les informations que nous transmettons sur les réseaux sociaux. Sommes-nous assez prudents face aux renseignements que l’on divulgue sur Internet? Est-ce que les arguments positifs de The Circle, tels qu’empêcher l’enlèvement d’enfants ou permettre de capturer plus rapidement les criminels, doivent se faire au détriment de notre vie personnelle?

Malheureusement, le scénario présente plusieurs lacunes avec des passages manquant de rythme ou trop longs inutilement. En contrepartie, des éléments ou protagonistes ne sont pas assez approfondis comme un employé, interprété par John Boyega, tenant un rôle très important au niveau de l’entreprise, mais qui reste à peine exploité.

Tom Hanks, charismatique, offre une interprétation convaincante à l’opposé d’Emma Watson où son personnage n’évolue que très peu. Les dernières scènes prenant une direction intrigante m’ont laissé sur ma faim.

La semaine prochaine, il sera question du film Les gardiens de la galaxie – Vol. 2.

Enfin, découvrez le site [www.actualite-dvd.com] afin de consulter les critiques et l’actualité DVD et Blu-ray.

Ma note: 5/10

- PUBLICITÉ -

Nos chroniques

La dernière édition

Section concours

Concours Voyage  forfait tout inclus avec Air Transat
- PUBLICITÉ -
Top