- PUBLICITÉ -

La vice-première ministre du Québec, Geneviève Guilbault.

Rassemblements extérieurs: Québec assouplit ses règles

En l'absence du premier ministre François Legault, la vice-première ministre, Geneviève Guilbault a livré le point de presse du gouvernement du Québec, aujourd'hui, 20 mai. Elle a fait état de 44 475 cas au Québec, en hausse de 578  par rapport à hier, et de 71 nouveaux décès.

En l’absence du premier ministre François Legault, la vice-première ministre, Geneviève Guilbault a livré le point de presse du gouvernement du Québec, aujourd’hui, 20 mai. Elle a fait état de 44 475 cas au Québec, en hausse de 578  par rapport à hier, et de 71 nouveaux décès.

«Nous sommes conscients, a-t-elle dit, que c’est de plus en plus difficile de se montrer discipliné et respectueux des règles. […] Il fallait essayer de trouver un équilibre entre notre bataille contre le virus et le fait que l’on veuille retrouver une vie un tant soit peu normale. Je suis donc heureuse que la Santé publique nous ait donné le feu vert en ce qui a trait aux rassemblements extérieurs».

Ceux-ci seront autorisés sous certaines conditions, a précisé Geneviève Guilbault, soit que dix personnes maximum devront participer à ces rassemblements extérieurs. Celles-ci devront provenir en outre d’au maximum trois ménages (ou familles, adresses).

«Une famille pourrait par exemple inviter des amis de deux autres familles chez elle à condition qu’il y ait un maximum de 10 personnes dans la cour», de dire Mme Guilbault.

La réouverture des salons de dentiste et cliniques dentaires et autres entreprises de soins corporels et esthétiques devrait se faire le 1er juin.

Les consignes demeurent

«C’est important de dire que nous avons 12 228 personnes qui sont guéries du virus», a par ailleurs indiqué la représentante du gouvernement du Québec, optimiste quant à la suite des choses.

«Dans l’ensemble, a ajouté la vice-première ministre, on continue d’observer une tendance encourageante, une tendance par contre avec laquelle il faut toujours être prudent. Oui, on peut s’en réjouir, mais ce sont tous les petits gestes que l’on pose au quotidien qui font la différence. Ce n’est pas le moment de se relâcher!»

Distanciation sociale, hygiène et le port du couvre-visage «autant que possible», a dit Geneviève Guilbault, doivent continuer d’être la norme.

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

Concours

concours-iga-lamoureux
- PUBLICITÉ -
Top