- PUBLICITÉ -
Bb Usagers Capsules Video.jpg 01

Photo Benoît Bilodeau – Le bédéiste Tristan Demers estime avoir relevé un défi intéressant en participant à ce projet.

Photo Benoît Bilodeau – Le bédéiste Tristan Demers et la productrice Dominique Lemieux (deuxième et troisième, à l’arrière, à partir de la gauche) en compagnie des membres du Comité des usagers du Lac-des-Deux-Montagnes, dont sa présidente Francine Leroux.

Le bédéiste Tristan Demers contribue à des capsules sur les droits des usagers

Santé et services sociaux

Saviez-vous que les usagers du réseau de la santé et des services sociaux ont des droits? En fait, il y en a 12 très exactement, et pour mieux les faire connaître auprès de la population et de ceux qui en bénéficient quotidiennement, le Comité des usagers du Lac-des-Deux-Montagnes vient de procéder au lancement de capsules vidéo portant justement sur ces fameux droits reconnus par la loi.

Produites par le Comité des usagers que préside Francine Leroux, les capsules sont regroupées dans une courte vidéo, d’une durée d’un plus de quatre minutes, et seront diffusées en boucle sur les écrans de télévision en circuit fermé des divers établissements du Centre intégré de santé et de services sociaux (CISSS) des Laurentides que l’on retrouve sur le territoire de la MRC de Deux-Montagnes, comme les salles d’attente des polycliniques ou de l’Hôpital de Saint-Eustache. Elles pourront être visionnées d’ici quelques jours sur la page Web du Comité, accessible via [www.santelaurentides.gouv.qc.ca/a-propos-de-nous/comites-des-usagers/lac-des-deux-montagnes] ou encore sur la page [www.facebook.com/560534727627901/videos/684949721853067].

 

Une vidéo animée

L’originalité du projet mis de l’avant par le Comité des usagers, d’un montant de 25 000 $, et rendu possible grâce à un surplus inattendu qu’il fallait dépenser immédiatement pour ne pas le perdre, réside au fait que la vidéo en question en est une d’animation, et muette de surcroît. Le populaire bédéiste Tristan Demers, qui compte 33 ans de métier, et connu pour être le créateur des BD Gargouille et Les Minimaniacs, est celui qui a mis en image cette vidéo.

C’est son approche et celle de la maison de production Dominique, gestion artistique, qui a, en effet, été privilégiée au final parmi les 28 propositions reçues dans un premier temps et les cinq dernières qui avaient été retenues aux fins d’entrevue. «Nous avons été tout simplement épatés par ce qui avait alors été présenté. Je crois qu’ils ont été eux-mêmes surpris d’avoir été choisis» , a indiqué Noëlla Lachance, qui a suivi de près au sein d’un comité interne l’évolution de ce projet qui aura nécessité deux ans de travail à temps partiel.

Un défi intéressant à relever

«Cela a certes été une expérience enrichissante. Le défi, c’était de voir comment on pouvait faire différent, qu’est-ce qui pourrait permettre aux usagers, une fois assis, de premièrement voir l’information, de la capter sans en perdre des brides s’ils se lèvent, s’ils vont se chercher un café, sans les lasser devant trop d’informations. Et c’est là qu’est venue l’idée un peu ‘’flyée’’ de reproduire les droits des usagers dans des capsules animées» , de raconter la productrice Dominique Lemieux présente à ce lancement.

«De mon côté, le défi c’était de trouver la façon de faire passer le message avec un brin d’humour, sans que cela soit lourd ou laborieux. On a donc opté pour un dessin animé ni plus ni moins, avec de l’humour, des couleurs vives. Ça accroche les enfants, et sûrement les parents. Ça donne un petit ‘’wow’’ qui allège le message et qui devient ainsi plus facile à recevoir. Cela a été un beau défi, et j’ai eu beaucoup de plaisir» , d’expliquer le bédéiste Tristan Demers au sujet de sa démarche artistique dans ce projet, une première pour lui dans le milieu de la santé et des services sociaux.

Le résultat est certes réussi puisqu’il a fait sourire les gens qui ont assisté au dévoilement de ces capsules et qui ont apprécié les diverses mises en situation imaginées par le bédéiste Tristan Demers. Ce dernier a même offert quelques-uns de ses ouvrages qui ont fait l’objet d’un tirage avant le début de l’assemblée générale annuelle du Comité des usagers du Lac-des-Deux-Montagnes.

Notons, enfin, que la vidéo ne sera pas diffusée seulement ici en région, car le Comité des usagers souhaite en assurer une diffusion maximale à travers le réseau québécois de la santé et des services sociaux.

«Les droits des usagers sont les mêmes, partout au Québec» , de lancer Francine Leroux.

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

Section concours

- PUBLICITÉ -
Top