- PUBLICITÉ -
La taxe résidentielle augmentera en moyenne de 1,69 %

Photo Benoît Bilodeau

Le maire de Saint-Eustache, Pierre Charron, à la tribune de la Chambre de commerce et d’industrie MRC de Deux-Montagnes (CCI2M) au lendemain du dépôt du budget de l’année 2019.

Saint-Eustache: la taxe résidentielle augmentera en moyenne de 1,69 %

Budget 2019 à Saint-Eustache

Les propriétaires de maisons unifamiliales résidant à Saint-Eustache seront heureux d’apprendre que la taxe résidentielle qu’ils auront à payer en 2019 ne devrait pas globalement excéder 1,69 % d’augmentation, soit l’équivalent d’une hausse de 44 $.

C’est ce qu’a annoncé le maire de Saint-Eustache, Pierre Charron, alors qu’il présentait, le mercredi 12 décembre dernier, les prévisions budgétaires de l’année 2019 qui s’élèveront à 81 248 000 $. Il s’agit d’une hausse de l’ordre de 3,6% (+ 2 825 000 $) par rapport aux prévisions de l’année 2018.

Ainsi, le taux de la taxe foncière générale a été rabaissé à 0,6474 $ du 100 $ d’évaluation en raison du dépôt d’un nouveau rôle d’évaluation pour les années 2019, 2020 et 2021. Celui-ci établit dorénavant la valeur moyenne d’une propriété résidentielle à 273 230 $, une hausse de 12 813 $ ou de 4,92 % par rapport au précédent.

Au chapitre des taxes de services, elles demeureront inchangées en 2019, que ce soit pour l’aqueduc (156 $), l’égout (181 $), les déchets (199 $) ou le transport (181 $).

En deçà du taux d’inflation

«Notre priorité a été de limiter l’augmentation du compte de taxes en deçà du taux d’inflation, en nous basant sur une inflation réelle plutôt que sur une prévision. Nous préférons nous fier à des résultats avérés, soit ceux de l’IPC Montréal, qui était de 1,80 % en octobre 2018. J’ai donc le plaisir de vous annoncer que l’augmentation du compte de taxes d’une maison unifamiliale de valeur moyenne n’excédera pas 1,69 % en 2019. Pour la maison de valeur moyenne, on parle ici d’une différence de 44 $, par rapport au compte de taxes précédent» , a indiqué, satisfait, le maire Charron.

Du même souffle, celui-ci a ajouté que globalement, plus de la moitié des contribuables eustachois verront leur augmentation limitée à 1,69 % ou moins.

Le taux de taxe pour les habitations de six logements et plus est, quant à lui, fixé à 0,6621 $ du 100 $ d’évaluation.

Quant aux taux de taxes pour les secteurs commerciaux et industriels, le maire Charron a indiqué que le conseil municipal avait veillé à ce qu’ils demeurent très compétitifs; aussi seront-elles en baisse, à 1,9785 $ du 100 $ d’évaluation.

Le secteur agricole durement touché

Mais, le premier magistrat a aussi reconnu que le secteur agricole sera plus durement touché par l’augmentation des valeurs du nouveau rôle d’évaluation puisque les terres agricoles se sont considérablement appréciées depuis le dernier rôle, avec des variations se situant en moyenne à 20,56 %. Les terres agricoles avec résidence voient de leur côté l’augmentation se situer en moyenne à 15,8 %.

«Nous espérons fortement que le nouveau gouvernement respectera ses promesses et qu’il ajustera la compensation financière aux producteurs agricoles en fonction d’amoindrir l’impact de cette hausse des valeurs foncières. J’ai d’ailleurs déjà fait part de mes préoccupations à cet égard à notre député. Et le conseil a adopté lundi une résolution unanime à l’effet de demander au gouvernement du Québec d’adopter des mesures compensatoires adéquates dès le prochain budget» , a tenu à indiquer le maire Charron, promettant d’étudier la question si le gouvernement Legault ne va pas de l’avant.

Plusieurs projets en 2019

Enfin, le maire Charron a profité de l’occasion pour préciser quelques projets qui seront mis de l’avant en 2019, lesquels s’inscrivent avec le thème du budget, à savoir «Une économie plus forte, une ville plus verte» .

Parmi ceux-ci, mentionnons l’instauration de la collecte des matières organiques, dès septembre 2019, pour les maisons unifamiliales et tous les immeubles résidentiels de huit logements et moins, le lancement de la phase 2 de l’Innoparc Albatros, la poursuite du réaménagement du Vieux-Saint-Eustache, la mise sur pied d’un premier budget participatif, la tenue de rencontres de quartier avec les élus et la création d’un parc hivernal derrière le manoir Globensky, qui comprendra une glissade pour petits et un nouveau sentier de patin avec roulotte d’accueil et surveillance.

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

Section concours

- PUBLICITÉ -
Top