- PUBLICITÉ -
Philippe et Maxime terminent 2es au championnat québécois

Philippe Benoît et Maxime Gagnon, filant à vive allure lors du Rallye de Charlevoix.

Philippe et Maxime terminent 2es au championnat québécois

En complétant le Rallye de Charlevoix

Philippe Benoît de Mirabel et son copilote Maxime Gagnon ont participé au Rallye de Charlevoix, les 20 et 21 octobre. En ralliant la ligne d’arrivée, le duo pouvait espérer se retrouver sur le podium, et ce, autant au championnat québécois qu’au Championnat canadien de l’Est.

Philippe Benoît de Mirabel et son copilote Maxime Gagnon ont participé au Rallye de Charlevoix, les 20 et 21 octobre. En ralliant la ligne d’arrivée, le duo pouvait espérer se retrouver sur le podium, et ce, autant au championnat québécois qu’au Championnat canadien de l’Est.

Rien n’était gagné d’avance pour Philippe et Maxime qui avaient dû faire face à l’adversité lors des deux rallyes précédents, soit ceux de Baie-des-Chaleurs et de Montpellier, en Outaouais, contraints d’abandonner à chaque fois en raison de défectuosités du moteur.

C’est équipé d’un moteur temporaire, moins puissant, en attendant le montage d’un nouveau moteur pour la saison 2019, que les pilotes se sont donc présentés à Charlevoix.

«Le fait d’être équipé d’un moteur plutôt faible était un léger désavantage en soi, mais les réels problèmes allaient se pointer à la mi-parcours» , raconte Philippe qui a notamment vu le tendeur de la timing belt de sa Mini se briser.

«Nous avons donc dû conduire la voiture à vitesse réduite jusqu’au prochain service pour éviter de briser la chaîne ou les engrenages» , explique-t-il avant d’ajouter avoir finalement rejoint ce prochain point de service et soudé le tendeur, ce qui leur a permis de poursuivre leur route.

Pas au bout de leurs peines

Mais le duo était loin d’être au bout de ses peines. Comme s’ils n’y avaient pas encore assez goûté, Philippe et Maxime ont été victimes de deux crevaisons, puis d’un détachement d’une table de suspension arrière, à quatre kilomètres de l’arrivée.

«Du tac au tac, nous avons attaché grossièrement la table à la carrosserie pour pouvoir compléter le parcours à basse vitesse.»

Les efforts déployés pour franchir cette ligne d’arrivée n’ont pas été vains puisqu’ils ont permis à l’équipage mirabellois de monter sur la deuxième marche du podium du championnat québécois et de terminer 3e du Championnat canadien de l’Est.

«En rallye, d’ajouter Philippe, rien n’est jamais gratuit. Il faut travailler fort pour résoudre les problèmes qui arrivent toujours par surprise!»

L’équipage a tenu à remercier ses partenaires Performance Unitech, Découpage industriel Fauteux, Solugaz propane et garage Michel Turcotte. Il se prépare maintenant à prendre part au Rallye Tall Pines, le dernier de la saison. Il aura lieu les 23 et 24 novembre à Bancroft en Ontario.

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

Section concours

- PUBLICITÉ -
Top