- PUBLICITÉ -

La ministre déléguée à l'Éducation et ministre responsable de la Condition féminine, Isabelle Charest.

Loisir, sport et plein air: Isabelle Charest en tournée de consultation dans la région

En tournée de consultation dans la région des Laurentides, la ministre déléguée à l'Éducation et ministre responsable de la Condition féminine, Isabelle Charest, a rencontré le vendredi 4 octobre dernier, à Mont-Tremblant, une vingtaine de répondants des Laurentides en loisir, sport et plein air, dans le but de connaître les enjeux majeurs dans la région des Laurentides.

Prioritairement, la ministre a échangé avec les répondants régionaux sur les sujets suivants: les stratégies mises en place pour attirer des usagers ou des membres dans nos organisations; les défis de nos organisations en lien avec la pérennité et la vitalité; les principaux besoins devant être comblés pour assurer une pratique saine et sécuritaire des activités de loisir et de sport; la façon d’augmenter l’accessibilité au loisir et au sport; l’intimidation, la violence et les abus; la pratique des activités de plein air.

Enjeux et pistes de solution

Lors d’une rencontre préparatoire, des enjeux et pistes de solution avaient été identifiés collectivement. Ce qui a permis aux répondants régionaux de faire valoir ensemble les enjeux qui les touchent sur les sujets abordés et les besoins qui en découlent:

Disponibilité et insuffisance de plateaux sportifs; Financement; Désuétude des installations et entretien négligé; Sous-financement pour l’entretien des infrastructures des parcs régionaux et du Parc linéaire du P’tit train du Nord; Transport restreint des jeunes facilitant l’accès au loisir actif, activités sportives et de plein air; Discours et actions démesurées et inappropriés de certains intervenants (enseignants ou entraîneurs) touchant la performance à tout prix au détriment de la notion de plaisir; Contact restreint avec la nature pour l’ensemble de la population (élèves, enfants fréquentant les milieux de garde, adultes et aînés).

D’autres enjeux régionaux important ont été portés à l’attention de la ministre, dont le cercle vicieux entre le temps d’écran chez les jeunes et l’anxiété; le manque d’intégration des réseaux scolaire, municipal et du sport.

Importance des bénévoles

Pour les partenaires, il est clair que sans la participation de bénévoles, entraîneurs, animateurs ou de ressources humaines formés adéquatement et spécifiques à la nature même du loisir, du sport, de l’activité physique et du plein air, aucun des six sujets abordés lors de cette rencontre ne peut être envisagé, de même que les pistes de solution identifiées, mais qui n’ont pu être abordées faute de temps.

«La visite de la ministre nous a permis de dresser clairement à la ministre un portrait de la situation qui prévaut dans notre région au niveau du loisir, du sport et du plein air et d’exprimer nos inquiétudes quant à l’offre de services que nous devrons mettre à jour pour desservir une population en forte croissance et de plus en plus vieillissante», résume le président de Loisirs Laurentides, Michael Leduc.

À la suite de cette rencontre, Loisirs Laurentides déposera au ministère de l’Éducation et de l’Enseignement supérieur (MEES) un document qui résumera et présentera les enjeux de la région.

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

Section concours

- PUBLICITÉ -
Top