- PUBLICITÉ -
Sc 2018 10 16 2877

Joël Teasdale et Aleksi Anttalainen ont contribué au troisième but de l'Armada mais ce ne fut pas suffisant, mardi soir. (Crédit photo: Sylvain Charest)

Quatre buts sans riposte donne la victoire aux Voltigeurs

Après trois buts en quatre minutes, les Voltigeurs de Drummondville et l’Armada de Blainville-Boisbriand ont mieux distribué leur offensive. Les Voltigeurs ont profité de l’indiscipline de la Flotte pour l’emporter 5-3.

Drummondville a inscrit ses trois premiers buts avec un joueur en plus. Félix Lauzon a sauté sur l’occasion à deux reprises en début de première période et à la fin du deuxième vingt. Joseph Veleno a copié son coéquipier en réduisant l’écart à 3-2 sur une pénalité de Luke Henman.

« L’avantage numérique tardait à se mettre en marche. On sentait que dans le dernier match, les opportunités de marquer étaient-là, précisait l’entraîneur des Voltigeurs, Steve Hartley. On avait confiance que ça allait débloquer et ce soir ce fut payant. On a attaqué le filet avec plus de conviction. »

Visitez lamoisson.com
- Publicité -

L’espoir des Red Wings de Détroit a récidivé avec sept minutes à faire en troisième pour marquer le but de la victoire avec son deuxième de la joute. Il a terminé la soirée avec quatre points.

« C’était un bon match ce soir. On n’a pas abandonné, soulignait Joseph Veleno. Nous sommes restés avec le système et on a travaillé fort et on a eu un bon résultat à cause de ça. »

Si le résultat satisfaisait Veleno, il était impossible d’en dire autant chez l’entraîneur de l’Armada.

« Ce sont des petites erreurs qui font la différence. Le dernier but c’est inacceptable, inacceptable que Veleno marque. C’est inacceptable, martelait Bruce Richardson furieux.  Depuis des semaines qu’on travaille le repli défensif et d’être alerte et de regarder. J’ai même fait une blague la semaine passée de la façon dont il regardent les filles dans un bar et on perd notre partie sur ça. C’est frustrant, celle-là vient me chercher. »

Drummondville a pris le rythme de la rencontre sur la pénalité de Henman en deuxième période. Cependant, Mikhail Denisov a été bombardé. Le gardien russe a connu une belle soirée de travail en frustrant Brandon Skubel et Nicolas Guay avec la mitaine et recevant de 18 lancers lors de l’engagement médian pour un total de 31 tirs reçus.

Samuel Desgroseilliers a poursuivi sur son bon début de saison entamant une séquence de trois buts sans riposte de l’Armada. Peyton Hoyt a donné les devants 2-1 à la Flotte. Olivier Rodrigue a paru faible sur sa couverture du filet alors que le Néo-brunswickois était derrière lui. Alexander Katerinakis donnait une priorité de deux buts par la suite à sa formation en profitant de l’indiscipline des Voltigeurs.

En fin de rencontre, Xavier Simoneau a marqué dans un filet désert.

La courte patience des officiels

Précédent le filet de Katerinakis, Peyton Hoyt et Xavier Simoneau avaient eu maille à partir au début de la période médiane. Mécontent de se retrouver au cachot, ce dernier à donner un coup de bâton sur la baie vitrée une fois au cachot au passage d’Olivier St-Jacques. L’arbitre a répliqué en donnant l’avantage numérique à l’Armada.

La prestation des hommes zébrés n’a pas été guère reluisante plus tard. Après cinq minutes de jeu en période médiane, Alexander Katerinakis est pris en flagrant délit pour le crime d’avoir porté son protecteur buccal de manière illégale.

« C’est inacceptable. Sérieux, c’est le règlement. Un moment donné, mets ton protecteur buccal dans la bouche, colle-le, fais quelque chose. Tu vas passer dix minutes sur le banc de pénalité. Est-ce un règlement stupide? Oui, mais c’est le règlement. », racontait sur un ton déçu Bruce Richardson.

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

Section concours

Concours IGA Lamoureux
- PUBLICITÉ -
Top