- PUBLICITÉ -
Sc 2018 09 21 1567

L'Armada a été frustrée plus d'une fois par Tristan Côté-Cazenave dans de piètres conditions de jeu. (Crédit photo: Sylvain Charest)

Le brouillard gâche le début de saison à Boisbriand

L’Armada a entamé le match d’ouverture de bonne façon en prenant les commandes 1-0. Toutefois, les conditions de glace ont eu raison de la troupe de Bruce Richardson et des Tigres de Victoriaville.

Les officiels ont demandé à de multiples occasions aux formations lors des deux premiers engagements de patiner pendant les arrêts de jeu afin de dissiper le brouillard sur la glace. À mi-chemin dans la rencontre, les arbitres ont décidé de renvoyer les deux équipes au vestiaire, forçant le report de la joute.

« Sur un dégagement refusé, j’ai indiqué à l’officiel que le gardien était sorti de son demi-cercle, précisait Bruce Richardson qui était impatient de récolter deux points la semaine dernière. L’arbitre m’a répondu qu’il ne l’avait pas vu. C’est décevant pour les joueurs et les partisans. En plus, j’avais acheté 105 billets pour ma famille élargie. »

C’était la deuxième année de suite que la qualité de la glace brouillait le début de saison de l’Armada. Le même problème était survenu à Gatineau l’an dernier.

« C’est difficile de jouer dans des conditions comme ça, lançait Joël Teasdale. Ça devient dangereux car tu ne vois plus tes repères. »

Malgré ces conditions, l’Armada est parvenue à prendre les devants tôt dans la rencontre. Thomas Ethier a enfilé le premier but de la saison avec la complicité de Peyton Hoyt.

« Les cinq premières minutes, on avait un peu de fourmis dans les jambes, élaborait l’entraîneur de la Flotte. Quand le but a été marqué, ça l’a levé le banc et mis de l’ambiance. »

Tristan Côté-Cazenave a contenu avec succès les attaques répétées de l’Armada, maintenant les Tigres dans la joute. Le gardien des Tigres qui a bloqué 25 lancers a volé un filet à Thomas Ethier lors d’un jeu de puissance du Blanc et Noir.

Teasdale rejoint des anciens coéquipiers

Après Alexandre Alain, TJ Melancon et Morgan Adams-Moisan, Joël Teasdale a rejoint, à son tour, la famille du Canadien de Montréal. L’attaquant originaire de la Rive-Sud de la région métropolitaine a signé un contrat de trois saisons.

« C’était beaucoup d’émotions en début de journée, c’était difficile à contrer, détaillait Teasdale à propos de cette signature. C’est mon travail de gérer ses émotions. Le contrat libère de la pression sur les épaules. »

Pour Bruce Richardson, cette entente pour son attaquant de 19 ans est tout sauf une surprise.

« Il est allé là en mission. Il n’avait rien à perdre. Il a fait ce qu’il fait de bien. (…) Tu le regardes, ce n’est pas un joueur que tu remarques au premier regard. Par contre, il se positionne bien, il place bien son bâton et il est intelligent. La seule chose qui me déçoit, c’est qu’avec son nouveau contrat, il ne m’a pas ramené de café. »

À défaut d’avoir oublié de payer un café à son entraîneur, il n’oubliera pas son premier match préparatoire dans la LNH.

« Même si j’ai eu des bonnes premières présences, j’étais fébrile et je me sentais intimidé, reconnait Teasdale. Je me disais qu’il ne fallait pas que je tombe dans le panneau et que je prouve que je pouvais jouer avec les joueurs de la ligue. »

Par ailleurs, avant la rencontre, l’Armada a transigé Yan-Cédric Gaudreault vers Bathurst pour un choix de dixième ronde en 2021.

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

Concours

concours-iga-lamoureux
- PUBLICITÉ -
Top