- PUBLICITÉ -
Sc 2018 05 05 7005

L'Armada a offert beaucoup de surnombres au Titan, mardi soir. (Crédit photo: Sylvain Charest)

Dobson et Galipeau sonnent la charge pour le Titan

Les unités spéciales ont donné le ton lors du troisième affrontement entre le Titan d’Acadie-Bathurst et l’Armada de Blainville-Boisbriand. La formation du Nouveau-Brunswick est sortie victorieuse de l’aréna avec un gain de 5-2, menant la série 2-1.

Le jeu de puissance de la formation de Mario Pouliot a battu Emile Samson grâce à deux jeux s’étant orchestrés autour des défenseurs à la ligne bleue. Alors qu’il y avait deux joueurs devant le gardien de l’Armada, German Rubtsov redirigeait le disque dans la cage adverse en première période.

Dans les derniers instants de l’engagement, Olivier Galipeau s’est blotti derrière la défensive de la Flotte pour pousser la rondelle dans un filet abandonné.

Vingt minutes plus tard, avec 34 secondes à écouler en période médiane, Antoine Morand a profité d’un surnombre pour inscrire le but gagnant.

Les pièces maîtresses de la défensive du Titan ont contribué à des relances rapides. Au passage, Galipeau a récolté trois points lors du match numéro trois. De son côté, Noah Dobson s’est fait complice à deux occasions au cours de la soirée.

Après un début de rencontre difficile, la troupe laurentienne a sauté sur un jeu de puissance pour se ramener dans la bataille au deuxième engagement. Joël Teasdale avec la complicité de Drake Batherson mettait fin à 105 minutes sans filet pour Blainville-Boisbriand à 12 :48. Près de trois minutes plus tard, Charles-Antoine Giguère a patienté avant de rejoindre Alex Barré-Boulet qui faisait 2-2 avec sa treizième réussite du printemps.

Lors du troisième tiers, presque parfait en infériorité numérique à la maison depuis le début des séries, les joueurs du Titan ont vu Samuel L’Italien inscrire le but d’assurance. C’était la quatrième fois depuis le début des séries que l’Armada concédait un but à l’adversaire avec un joueur en plus.

Jeffrey Truchon-Viel est revenu à la charge dans une situation de surnombre pour battre Emile Samson du côté de la mitaine.

Les surnombres accordés à Bathurst ont été nombreux de la part de l’Armada. Dans la première moitié du deuxième tiers, Samson a dû se signaler plus d’une fois afin de maintenir le retard à deux buts pour le Blanc et Noir.

Le quatrième duel de cette confrontation finale aura lieu mercredi soir, également à 18 h 30.

Jamais deux sans trois

Par ailleurs, Alex Barré-Boulet et Alexandre Alain ne sont plus les seuls à avoir obtenu un contrat professionnel.

Lundi, le défenseur Tobie Paquette-Bisson a paraphé une entente avec le club-école des Sabres de Buffalo, les Americans de Rochester. Le contrat est d’une durée de deux ans et les autres détails n’ont pas été dévoilés pour l’instant.

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

Section concours

Concours voyage au Melia Punta Cana Beach Resort
- PUBLICITÉ -
Top